Fil de navigation

29ème festival d'Altitude Jazz à Luz - 12 au 15 juillet 2019

Photos - Revue de presse - Programmation - Editos - Tarifs

 

Affiche Jazz Pyr' / Visuel Eela Laitinen 

 

 

PROGRAMMATION

 

ORCHESTRE MERVERSIBLE Léonard Bossavy, Sébastien Cirotteau, Luc Fagoaga, Youssef Ghazzal, William Laudinat, Andy Levêque, Marc Maffiolo, Florian Nastorg, Guillaume Pique & Clémentine Thomas / ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ INVITE TIM BERNE Tim Berne, Frédéric Maurin, Morgane Carnet, Jean-Michel Couchet, Sylvain Daniel, Fabien Debellefontaine, Pierre Durand, Mathilde Fèvre, Rafaël Koerner, Fabien Norbert, Bruno Ruder,  Susana Santos Silva,  Anna-Lena Schnabel,  Julien Soro, Judith Wekstein & Daniel Zimmermann / ZA! Spazzfrica Ehd & Papadupau / THE HATCH Mette Rasmussen & Julien Desprez / DES LIONS POUR DES LIONS Élisabeth Herault, Alain Boochon Lardeux, Freddy Boisliveau & Cédric MomoJee Maurel / CAMILLE EMAILLE SOLO / MISTER BISHOP Andy Lévêque / LUNA ROSSA Mélanie Fossier & Rémy Tatard / DUO PETER BRÖTZMANN & HEATHER LEIGH / BAD FAT & NAPOLEON MADDOX Napoléon Maddox, Paul Gélébart, Raggy Sevret, Ludo Bozec, Franck Bougier, Rémi Savin & Alexandre Leguillon / FACTEUR SAUVAGE Laurent Paris, Mathieu Sourisseau & Daniel Scalliet / NOORG Éric Brochard & Loïc Guénin / BEREZKO Mélanie Fossier & Luc Fagoaga / CAFE COM LEITE Jairo Rodrigues & Corentin Restif / DUO SIDSEL ENDRESEN & STIAN WESTERHUS / COAX MASHUP INVITE METTE RASMUSSEN & LUIS VICENTE Julien Chamla, Yann Joussein,  Antoine Viard, Julien Desprez, Simon Henocq, Romain Allard, Mette Rasmussen & Luís Vicente / LA BARACANDE Basile Brémaud, Pierre-Vincent Fortunier, Yann Gourdon & Guilhem Lacroux / AEDES Lutxi Achiary & Thomas Baudoin / BAL NOVIA Jacques Puech, Basile Brémaud & Yann Gourdon / DUO METTE RASMUSSEN & CAMILLE EMAILLE / DUO JULIEN DESPREZ & LUIS VICENTE / MOOP William Brandy, Guillaume Chritophel, Julien Coupet & Erwin Toul / QONICHO AH! Morgane Carnet & Blanche Lafuente / TRIO LUIS VICENTE, ONNO GOVAERT & SEPPE GEBRUERS / DUO PEUCHGOURDON Jacques Puech & Yann Gourdon 

 


Reportage photos Pierre Meyer

 

© Pierre Meyer

 


 
 
 
 

 

REVUE DE PRESSE JAZZ A LUZ 2019


 
 Revue de presse Jazz à Luz 2019
 
 
 

  

LIENS RETOUR PRESSE JAZZ A LUZ 2019


Reportage des 4 jours sur JAZZ MAGAZINE

Interviews des artistes Jazz à Luz réalisées par FREQUENCE LUZ :
Présentation du 29ième Festival

Préparation du Festival

Emission d'ouverture du Festival en public

Rencontre avec Nicolas Carrière - Ingénieur du son à Jazz à Luz

Interview de Julien Desprez

Jazz en marche jeunesse - Bal Novia

 

JAZZ A LUZ EN BANDE DESSINNEE - 2019


L'artiste dessinateur Adrien Le Galloc'h nous replonge dans l'édition 2019 du Festival Jazz à Luz avec cette bande dessinée à découvrir en intégralité sur le site de Jazz In Clap'Coop en cliquant sur l'image ci-dessous : 

Merci à Adrien Le Galloc'h et à nos amis de Jazz In Clap'Coop

PROGRAMMATION JOUR PAR JOUR



VENDREDI 12 JUILLET 2019

JAZZ A LUZ SUR FRÉQUENCE LUZ / LANCEMENT DE LA 29e ÉDITION SUR LES ONDES EN DIRECT ET EN PUBLIC

17h00 

Tarif : Entrée libre

Photo © Fréquence Luz

Fréquence Luz, la radio associative du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves installera son studio mobile dans l’amphithéâtre de la Maison de la Vallée de Luz pour une émission spéciale Jazz à Luz 2019 en direct et en public.
Au programme, interviews d’artistes, de bénévoles et de partenaires.
Écoutez sur :
99.6FM en Pays Toy,
104.2FM à Argelès-Gazost, Lourdes
104.9FM à Arrens-Marsous, Cauterets

103.4 à Lourdes

et partout sur la planète sur le site Internet www.frequenceluz.com

Retrouvez-aussi le festival à chaud pendant 4 jours avec des reportages lors des directs de la radio (de 9h à 10h ; 12h à 13h et 17h à 18h) et en podcast sur le site Internet.

 


 

INAUGURATION DE LA 29e ÉDITION JAZZ A LUZ

ORCHESTRE MERVERSIBLE  

18h00 - Office du Tourisme : Départ de la déambulation le long des Berges du Bastan 

L’association Jazz Pyr’ inaugurera en « grande pompe » et conjointement avec la Ville de Luz Saint Sauveur la 29ème édition du Festival d’Altitude Pyrénées Vallées des Gaves, Jazz à Luz et le nouveau sentier des Berges du Bastan reconstruit après les inondations de 2013 et 2018.

Tarif : Entrée libre

Photo © Droits réservés

Léonard Bossavy : Grosse caisse / Sébastien Cirotteau : Trompette / Luc Fagoaga : Voix, mégaphone / Youssef Ghazzal : Contrebasse / William Laudinat : Trompette / Andy Levêque : Saxophone alto / Marc Maffiolo : Saxophone basse / Florian Nastorg : Saxophone baryton / Guillaume Pique : Trombone / Clémentine Thomas : Caisse claire

« Moi je t'offrirai des valses de pluie venues d'un pays où il pleut parfois » ; Terry Riley et Igor Stravinsky sont sur un bateau, Nino Rota fait une bataille de pouce avec Duke Ellington et tout le monde danse sur les eaux en compagnie de L'ORCHESTRE MERVERSIBLE.
Fanfare avec supplément chant lyrique, mégaphone et contrebasse, Merversible joue sur les ponts des musiques de kiosque. Il dynamite la bande son d’un film instantané en tirant au sort qui joue quoi. […] Un ténor passe [….] L’équipage plonge au fond d’une valse, émerge à Java, marche sur des braises balinaises et attise des hymnes d’une grande ferveur.
L’orchestre est né au sein de la compagnie MERVERSIBLE pour prendre part à ses opéras de quai, spectacles nautiques, poétiques et immersifs. 
En concert, l’Orchestre Merversible réinterprète ce répertoire original toutes voiles dehors.

http://merversible.com

 

 
  

 

ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ

DANCING IN YOUR HEAD(S) : LA GALAXIE ORNETTE + TIM BERNE

21h30 - Chapiteau

Tarifs : 15€/13€* (pass soirée 18€ : ONJ + ZA!)

photo © S. Gripoix

Frédéric Maurin : direction artistique / Morgane Carnet : saxophone baryton / Jean-Michel Couchet : saxophone alto / Sylvain Daniel : basse électrique / Fabien Debellefontaine : saxophone ténor / Pierre Durand : guitare / Mathilde Fèvre : cor / Rafaël Koerner : batterie / Fabien Norbert : trompette / Bruno Ruder : fender rhodes / Susana Santos Silva : trompette / Anna-Lena Schnabel : saxophone alto / Julien Soro : saxophone ténor / Judith Wekstein : trombone basse / Daniel Zimmermann : trombone  

Tim Berne : saxophone

« La musique est un rythme et sans rythme, il n’y a pas de vie.» C’est par ces mots simples qu’Ornette Coleman résumait lui-même le fondement de sa quête musicale : une manifestation de la joie pure du son et du rythme. C’est avec une envie de partage et un programme dédié à cette figure majeure du jazz que le nouvel Orchestre National de Jazz, sous la direction artistique de Frédéric Maurin, se dévoile en présentant Dancing in Your Head(s). Mu par le désir de donner à entendre l’œuvre du saxophoniste américain sous un nouveau jour, Frédéric Maurin a commandé les arrangements de ce programme inédit à Fred Pallem (Le Sacre du Tympan. Ce compositeur et arrangeur incontournable du paysage musical français, connu pour ses collaborations à 360°, pour qui Ornette Coleman occupe également une place essentielle dans son jardin secret.
Porté par un orchestre électrique articulé autour d’une puissante section de soufflants et d’une rythmique acérée — un savant mélange de divers profils, entre solistes affranchis et musiciens aguerris aux pupitres —, Dancing in Your Head(s) revisite des morceaux empruntés à différentes périodes créatrices d’Ornette Coleman, mais aussi à d’autres artistes de la galaxie qu’il a engendrée (Julius Hemphill, Eric Dolphy et Tim Berne) tout aussi libres et innovateurs.

http://www.onj.org/

 


 

ORCHESTRE MERVERSIBLE

23h00 - Verger

Tarif : Entrée libre

Visuel © Droits Réservés

Léonard Bossavy : Grosse caisse / Sébastien Cirotteau : Trompette / Luc Fagoaga : Voix, mégaphone / Youssef Ghazzal : Contrebasse / William Laudinat : Trompette / Andy Levêque : Saxophone alto / Marc Maffiolo : Saxophone basse / Florian Nastorg : Saxophone baryton / Guillaume Pique : Trombone / Clémentine Thomas : Caisse claire

Fanfare avec supplément chant lyrique, mégaphone et contrebasse, l’Orchestre Merversible joue sur les ponts des musiques de kiosque. Ils dynamitent la bande son d’un film instantané en tirant au sort qui joue quoi. Ses créations sont fabriquées pour des lieux singuliers, sont conçues en étroite relation avec les contextes de jeu, les lieux, les publics. Par ses déambulations carnavalesques et expérimentations contemporaines, Merversible imagine un patrimoine du futur, elle construit un imaginaire basé sur l’histoire des lieux dans lesquels elle joue.
[…] Un ténor passe
L’équipage plonge au fond d’une valse, émerge à Java, marche sur des braises balinaises et attise des hymnes d’une grande ferveur. L’orchestre est né au sein de la compagnie MERVERSIBLE pour prendre part à ses opéras de quai, spectacles nautiques, poétiques et immersifs. Son répertoire a été écrit pour les créations « Le Ballet de l’Embouchure » et « Fontaines Sereines » respectivement en 2016 et 2017. En concert, l’Orchestre Merversible réinterprète ce répertoire original toutes voiles dehors.

 

http://merversible.com

 

 


 ZA!

00h30 - Club Maison de la Vallée

Tarif : 6€ (pass soirée 18€ : ONJ + ZA!)

Photo © Thomas Gueuens

Spazzfrica Ehd : batterie, clavier, voix / Papadupau : guitare, trompette, sampleur, voix

De prime abord, impossible de se douter qu’ils font tout Za! à deux. Et pourtant, armés d’un aplomb sidérant, les catalans un poil énervés, Papadupau et Spazzfrica Ehd, utilisent à peu près tout ce qui leur tombe sous la main pour façonner une musique marquée au fer rouge, démente, chaotique et protéiforme. Un manifeste musical bruyant, brillant, jouissif qui prouve (si besoin était...) que oui, la musique expérimentale peut être euphorisante. Atypique, énergisant et hautement recommandé pour les celles et ceux qui voudraient se remuer.

https://gandula.net/ZA

ACCUEIL JEUNE PUBLIC

photo © Jazz Pyr LS

Les Accueils de Loisirs, le J-Club à Luz et le Centre Hélios à Barèges, proposent un tarif préférentiel (-10% sur le prix journée) durant le festival pour l’accueil et les activités des enfants (3-12 ans) des festivaliers, les vendredi 12 et lundi 15 juillet (Luz et Barèges).
Renseignements : J-Club : 05.62.42.98.55
Centre Hélios : 05.62.92.17.00

JAZZ EN MARCHE POUR LES PLUS JEUNES


SAMEDI 13 JUILLET 2019 

CAFÉ CONFÉRENCE AVEC ALEXANDRE PIERREPONT

10H00 - PARC MASSOURE

Tarif : entrée libre

Thématique : Musique et Politique

Mais dans quel monde vit-on ? Ou plutôt : elle fait quoi au juste, la musique expérimentale, dans un monde où s’expérimentent de nouvelles formes de contestation et de construction sociales ? Qu’est-ce qu’elle a à dire sur la justesse et la justice ? Comment agit-elle sur les corps, sur les consciences, elle qui s’est parfois affublée d’ambitieux épithètes : musique libre, musique ouverte, musique totale… Musique de cocagne ? Et elles, et eux, les musiciennes et les musiciens de tous les pays, que peuvent-ils y faire ? Quelles sont leurs responsabilités ou – et pourquoi pas – leur irresponsabilité ?

 

THE HATCH

11h00 - CHAPITEAU

Tarifs : 10€/8€*

Photo Mette Rasmussen © Michel Laborde / Photo Julien Desprez © Sylvain Gripoix

Mette Rasmussen : saxophone / Julien Desprez : guitarre

Donner la possibilité au public de découvrir certains musiciens sous plusieurs aspects,  en les écoutant dans diverses formations, sur plusieurs lieux ou à des horaires différents est une idée qui nous guide depuis plusieurs années dans la programmation du festival. Julien Desprez et Mette Rasmussen  appartiennent à cette catégorie des musiciens dont nous avons envie d'explorer plusieurs facettes. Ici, réunis pour une rencontre des plus naturelles.  En effet, ces deux-là se sont rencontrés il y a plusieurs années, au sein du Fire !Orchestra du saxophoniste Mats Gustafsson. Ensuite, Julien a invité Mette à rejoindre son quartet Bic aux côtés de Ingebrigt Haker Flaten (à la contrebasse) et Mads Forsby (à la batterie). A cette occasion, cette dernière avait révélé un jeu puissant et entêtant. A deux, sans section rythmique, c'est une nouvelle histoire qui s'écrira entre ces deux complices et à laquelle nous assisterons avec curiosité. Une performance qui laisse présager d'une musique sauvage et indomptable.

 

 


 

DES LIONS POUR DES LIONS

12h00 - Verger

Tarif : entrée libre

photo © Droits Réservés

Élisabeth Herault : sax, trombone, flûte, theremin, clavier, voix / Alain Boochon Lardeux : trombone, clavier, voix / Freddy Boisliveau : dobro, guitar, slide guitar, clavier, voix / Cédric MomoJee Maurel : dhol, tasha et autres percussions, voix

Les lions font voler en éclat les barrières : ils jouent du jazz comme des punks, font du rock avec la liberté du jazz et cherchent la transe comme des fans d’électro. De Luis Mariano à Tom Waits, il y a un écart, un grand écart, dans lequel la tribu Des Lions pour Des Lions se plait à imaginer sa musique. Oui, Des Lions pour Des Lions s’affranchit des genres, du temps et jouit plutôt des expériences, des curiosités et des histoires de chacun. Ces quatre félidés ont l’art et la manière collective de laisser les libertés individuelles s’exprimer. Cet affranchissement mêlé à ces libertés forme le socle de ces lions, et leur permet de contourner une sphère musicale très étendue et bariolée.

https://www.deslionspourdeslions.com/

 


 

CAMILLE EMAILLE SOLO

15h00 - Maison de la Vallée

Tarifs : 10€/8€*


 Photo © Droits Réservés

Camille Emaille : percussions

Après des études classiques aux conservatoires de Nice et de Strasbourg, cette jeune percussionniste  se tourne vite vers la musique contemporaine et l'improvisation. Au sein de la Musik Akademie de Bâle (Suisse), elle se perfectionne en fréquentant notamment Fred Frith. En 2016, étudiante invitée au Mills College d’Oakland (Californie), elle confronte son travail à des musiciens tels que Roscoe Mitchell ou le percussionniste William Winant.  On le voit, Camille Emaille n'est pas du genre à se donner de limites, ni dans les rencontres qu'elle suscite, ni dans l'exploration qu'elle fait de la musique. En 2017, elle s'attaque à l'exercice périlleux de l'improvisation en solo avec la sortie d'un disque sur le label portugais Creative Sources Recordings. Un coup d'essai ? Non, déja une réussite. La voilà lancée vers le mystérieux, vers une musique de l'instant total. Pour preuve, ses paroles plutôt déconcertantes à la fin de l'un de ses solos : '' je ne sais absolument pas ce qui s'est passé ce soir !''.

https://camilleemaille.com/


 

MISTER BISHOP

16h30 - Bar le Basquetoy

Tarif : Entrée libre

Photo © Droits réservés

Andy Levêque : sax, grosse caisse, tambourin, poêle, bricolages…

Né de la rencontre fulgurante entre le saxophoniste Andy Lévêque et ses pieds, Mister Bishop administre ses décoctions instrumentales comme on sert un café frappé mais bouillant. Crâne d’œuf à bec doré, rossignol charmeur et albatros pataud tout à la fois, le bruyant ménestrel combine la monodie et la transe rythmique, convaincu de jouer des chansons. La musique de Mr Bishop semble à première écoute un objet sonore non-identifié, entrelac de mélodies entêtantes et de riffs têtus, hésitant sans cesse entre développement et boucle. Juché sur sa grosse caisse, il empile mélodies alambiquées et percussions survitaminées, prenant à peine le temps de respirer. Mr Bishop joue des mains et des pieds dans une performance tentaculaire, manière de faire compliqué pour faire simple, ou plutôt pour faire brut. Une musique tendue comme un ressort, qui dégringole sur les pentes sans jamais perdre le contact avec le sol.

https://misterbishop.bandcamp.com/releases


 

LUNA ROSSA

18h00 - Restaurant les Templiers

Tarif : entrée libre

Photo © Droits Réservés

Mélanie Fossier : chant / Rémy Tatard : accordéon, cistre, guitare

Luna Rossa est né au printemps dernier, de la rencontre de Rémy et Mélanie. Forts de leurs expériences musicales respectives, ils ont développé  leur propre palette de couleur au sein d’un répertoire varié revisitant Musique Occitane, Orientale, Tango... 
Après avoir animé des bals Folk et Tango, ils montent  une version concert dans laquelle ils vous présenteront entre autres les compositions originales de Rémy. Mélanie Fossier, transcende le répertoire de chants occitans, de tango par une audace peu commune. Son travail au sein de Music’Halle, école de musiques vivaces, sur les musiques improvisées lui permettent cette audace et cette maitrise.

https://soundcloud.com/user-55580174

 


 

DES LIONS POUR DES LIONS

19h30 - Bar de l'Europe

Tarif : Entrée libre

Photo © Coline Linder

Élisabeth Herault : sax, trombone, flûte, theremin, clavier, voix / Alain Boochon Lardeux : trombone, clavier, voix / Freddy Boisliveau : dobro, guitar, slide guitar, clavier, voix / Cédric MomoJee Maurel : dhol, tasha et autres percussions, voix


Les lions font voler en éclat les barrières : ils jouent du jazz comme des punks, font du rock avec la liberté du jazz et cherchent la transe comme des fans d’électro. De Luis Mariano à Tom Waits, il y a un écart, un grand écart, dans lequel la tribu Des Lions pour Des Lions se plait à imaginer sa musique. Ils s’affranchissent des genres, du temps et jouissent plutôt des expériences, des curiosités et des histoires de chacun. Ces quatre félidés ont l’art et la manière collective de laisser les libertés individuelles s’exprimer.

https://www.deslionspourdeslions.com/

 

 


 

DUO PETER BRÖTZMANN / HEATHER LEIGH

21h00 - Chapiteau

Tarifs : 15€/13€* ( pass soirée 25€ : DUO BRÖTZMANN / LEIGH + BAD FAT + FACTEUR SAUVAGE) 

Photos © Droits Réservés

Peter Brötzmann : saxophones, clarinettes / Heather Leigh : guitare à pédales en acier

Le duo est né en mai 2015 au Festival Tectonics de Glasgow, en Écosse. Depuis lors, ils n’ont cessé de développer leur duo, au point d’avoir déjà sorti trois albums, dont un récemment en studio. Après trois années de jeu ensemble, la connexion et la compréhension de Brötzmann et de Leigh sont maintenant à la fois cérébrales et profondément investies dans les possibilités physiques et sensorielles de leur duo. 
C’est un peu la rencontre entre le frénétique et le sensuel. Au jeu incandescent du saxophoniste, se mêle la douceur de la guitare à pédales en acier, pour une musique d’une grande profondeur organique, lyrique, à la fois intime et intense.

https://trostrecords.bandcamp.com/album/sparrow-nights

 


 

 BAD FAT featuring NAPOLEON MADDOX

23h00 Chapiteau

Tarifs : 10€/8€* ( pass soirée 25€ : DUO BRÖTZMANN / LEIGH + BAD FAT + FACTEUR SAUVAGE) 

Photos © Jean-Michel Regoin

Napoléon Maddox : MC / Paul Gélébart : Sousaphone / Raggy Sevret : Saxophone ténor / Ludo Bozec : Batterie / Franck Bougier : Trombone / Rémi Savin : Batterie / Alexandre Leguillon : Trompette

A l'origine, le rôle d'une fanfare était principalement de permettre à tous de partager des moments forts, relatifs à la vie de la communauté. En remontant à ses sources originelles : les marching band de la Nouvelle-Orléans, Bad Fat, tel un funambule, avance sur une corde invisible tendue entre tradition et modernité. En effet, le groupe connaît ses fondamentaux par cœur et pioche, pour notre plus grand bonheur, autant chez Don Cherry que chez Public Ennemy, pour remuer et faire remuer les hanches et swinguer cuivres et vents. Pour que la fête soit plus bouillante, Bad Fat a invité le MC Napoleon Maddox, qui nous avait enflammé une nuit de 2010 avec Iswhat?! et dont la verve endiablée, nous guidera à coup sûr, vers une jungle foisonnante et funky. Alors n'attendons plus, le rendez-vous est donné.

http://badfat.fr

 


 

FACTEUR SAUVAGE

01h00 Club Maison de la Vallée

Tarifs : 6€ ( pass soirée 25€ : DUO BRÖTZMANN / LEIGH + BAD FAT + FACTEUR SAUVAGE) 

Photos © Droits Réservés

Laurent Paris : batterie préparée / Mathieu Sourisseau : guitare basse / Daniel Scalliet : voix

Facteur Sauvage, anomalie musicale, virus poétique, self-made sound. Un trio brut, compact. Un son tout droit sorti des tubes d'une amplification artisanale parcouru par une voix chauffée à blanc. Spoken word ou chansons, les mots rebondissent sur une section guitare basse et batterie préparée, nourrie au blues primitif et au rock.
En concert, Facteur Sauvage nous prend doucement par l’oreille pour nous secouer peu à peu jusqu’à finir en sueur. Animal à sang chaud, le trio soulève des volutes de poussières entre morceaux tendres et titres féroces. Leur musique installe une ambiance presque narrative ou cinématographique, nous emmenant dans un road-movie initiatique, entre bouges enfumés et personnages de foire attachants… Ainsi est l'histoire de Willy Wolf, cascadeur trompe-la-mort des années 20, surnommé «l'homme qui va mourir »qui s'élança entouré de fumigenes du pont du Transbordeur à Nantes devant 20000 spectacteurs et disparut à jamais, fil rouge de leurs concerts.

http://www.freddymorezon.org/projets/facteur-sauvage/

 

DIMANCHE 14 JUILLET 2019


NOORG

11h00 - Plateau de Bernazaou

Tarif : 10€/8€ (comprend le concert de Berezko)

Photo © Droits réservés

Éric Brochard : électronique, objets / Loïc Guénin : électronique, objets

Située à la frontière ténue entre un rock noise expérimental, une esthétique résolument contemporaine et le drone électroacoustique, la musique de NOORG traduit sa singularité à l’intérieur d’un univers aux sources multiples. Sculpteurs de matière, les deux musiciens travaillent le son en tissant une toile complexe à partir d’un seul et unique fil continu, ils travaillent au millimètre, affinent les épaisseurs, déplacent les sources dans l’espace pour donner naissance à un paysage sonore acoustique, électronique, rythmique et harmonique.
Pour son concert Luzéen, le duo défie les lois de la physique en proposant un concert en autonomie en plein milieu de la nature.

http://www.noorg.art/

 

 


 

BEREZKO

15h30 - Fermes des Cascades

Tarif : 6 €

Photos © Tony Mywave

Mélanie Fossier : voix / Luc Fagoaga : voix

Berezko dans la mythologie basque est une chose inévitable. Berezko signifie qui va de soi en basque.  Berezko c’est un duo de chants traditionnels du Pays Basque, arrangés en polyphonie pour la voix d’un homme et d’une femme, petites percussions, bruits de bouches et autres bizarreries sonores… Chants pyrénéens, diphonies mongoles, jazz du nouveau monde et envolées lyriques pour deux vocalistes qui se mettent à nu et nous font partager leurs folklores imaginaires.

https://www.facebook.com/Berezko-1395518537419009/

 

 


 

CAFE COM LEITE

18h30 - Bar le Mouton Noir

Tarif : Entrée libre

Photo © Droits réservés

Jairo Rodrigues : pandeiro (tambourin brésilien), voix / Corentin Restif : accordéon, voix

Café com Leite est né de la rencontre entre Jairo Rodrigues et Corentin Restif au sein du groupe Forro Pifado et de la volonté de monter un répertoire de musiques modernes avec leurs influences traditionnelles. Associant le pandeiro (tambourin brésilien), le chant et l’accordéon, les musiques de Café com leite prennent un accent brésilien bien sûr, mais explorent aussi d’autres styles musicaux comme par exemple la cumbia, le hip hop… ou la valse musette !
Les musiques sont dansantes et les textes engagés s’inspirent du quotidien de ces deux Artistas sem deinhero para levar alegria junto com a poesia. (Artistes sans le sou qui apportent de la joie avec de la poésie).

https://cafecomleite.bandcamp.com/album/album-electropical

 

 


SIDSEL ENDRESEN & STIAN WESTERHUS

20h00 - Chapiteau

Tarif : 15€/13€* (pass soirée 18€ : Sidsel Endresen & Stian Westerhus + Coax Mashup)

Photo © Droits Réservés

Sidsel Endresen : voix / Stian Westerhus : guitare amplifiée

Si on peut dire, en les écoutant, qu'il y a des duos qui semblent évidents, voire inéluctables, celui-là appartient bien à cette catégorie. Un journaliste anglophone a dit d'eux qu'ils étaient deux âmes jumelles totalement synchronisées pour collaborer dans l'improvisation. 
En effet, leur musique possède quelque chose de magnétique, de troublant : sombre parfois, toujours subtile, il nous est difficile de la caractériser. Des mélodies apparaissent, s'arrêtent souvent de façon abrupte, puis la voie gutturale de Sidsel se met à inventer une langue aux accents nordiques. Stian fait crier sa guitare, utilisant toute une batterie de pédales aux effets déroutants. 
Aujourd'hui ces deux-là se connaissent parfaitement, ils jouent ensemble depuis longtemps. Ils ont déjà enregistré deux albums de leurs improvisations chez Rune Grammofon : Bonita en 2014 et Didymoi Dreams en 2012. Mais s'ils continuent de se produire à travers le monde, année après année, c'est certainement qu'ils sont persuadés que leur musique touche à la fois les coeurs et les âmes.

www.sidselendresen.com    www.stianwesterhus.com

 


 

RENCONTRE AVEC LES ALLUMES DU JAZZ 

21H30  Verger

Jean-Paul Ricard, directeur et fondateur de l'AJMI animera une rencontre autour du thème "Enregistrer, pour quoi faire"?

Thème directement en lien avec les rencontres organisées en novembre dernier. 


La fragmentation stupéfiante des moyens d’enregistrement, de diffusion et d’écoute, alors qu’après une chute imposante, la vente des disques compacts - dit-on - se (re)stabilise, alors que le streaming se généralise, que des genres comme le jazz et la musique classique s’y égarent, alors que l’écoute accompagnée de vidéo pulvérise les règles établies des droits d’auteurs, d’interprètes et de producteurs, alors que le téléchargement légal à peine né s’effondre, alors que les maîtres de l’internet et de la technologie tendent à devenir les maîtres du champ musical au détriment même des anciens maîtres nommés « majors », alors que la publicité fait une envahissante irruption dans le monde musical, alors que des disquaires refont surface par passion et que les rayons des grands magasins se réduisent, alors que les distributeurs font face à une consignation généralisée, alors que le disque vinyle condamné au néant, il y a de nombreuses années, fait un retour chic et choc, alors que la cassette fait aussi un retour chez les indomptables de la musique anglo-saxonne, alors que se multiplient et s’inventent, dans et hors l’internet, toutes sortes d’initiatives qu’on qualifiera, c’est selon, de résistantes, fantaisistes, saugrenues, ingénieuses, jamais la question de l’enregistrement de la musique, de son sens, de sa finalité, ne s’est posée aussi puissamment. Enregistrer la musique, pour quoi faire ? Et en parler, pour quoi faire ?

 
 

 

COAX MASHUP + METTE RASMUSSEN + LUIS VICENTE

23h30 - Chapiteau

Tarifs : 6€ (pass soirée 18€ : Sidsel Endresen & Stian Westerhus + Coax Mashup)

Photo © Christophe Rimbault

Julien Chamla : batterie / Yann Joussein : batterie / Antoine Viard : saxophone / Julien Desprez : guitare / Simon Henocq : machines / Anouk Hilbey : chant / Romain Allard : vidéo / Mette Rasmussen : saxophone / Luís Vicente : trompette

Coopérative de musiciens créée en 2008, COAX se veut l’écho de cette nouvelle génération «touche-à-tout» qui réinvente les façons de créer. Dans son Mashup, le collectif Coax propose une création immersive et participative alliant musique et vidéo. L’appropriation de l’espace scénique dans une configuration performative sert une expérience qui dépasse le cadre du simple concert ou ciné-concert. Un dispositif de 3 écrans place le public au centre de l’espace. Les musiciens se positionnent autour et la diffusion acoustique opère à 360 degrés.
Coax Mashup entraîne le spectateur dans une performance où immersion narrative, cut-up vidéos et musicaux se jouent des codes esthétiques. Il invente un lieu de mélange où le moindre contenu web lié au hashtag brazil peut être récupéré, assimilé et approprié, pour devenir prétexte à intégrer le jeu...
L’unique endroit où Beyoncé côtoie Elis Regina, où une bande-annonce de dessin animé se mêle au film culte et avant-gardiste de Terry Gilliam, où une rumeur captée au détour d’une rue de Sao Paulo prend un écho démesuré lorsqu’elle est reprise par une chorale amplifiée, où une note jouée sur un clavier dans une favela de Rio devient la trame d’une composition par les musiciens du collectif…
Au sein du Mashup, un free jazz furieux peut soudain laisser place à une chanson de pop sucrée, une scène post-rock peut cohabiter avec un dancefloor digne d’un club de musique électronique…

http://www.collectifcoax.com/artist/brazil-mashup

 


LUNDI 15 JUILLET 2019

LA BARACANDE

11h00 Voûtes de la Maison de la Vallée

Tarif : 10€/8€*

Photo © Laurent Orseau

Basile Brémaud : chant / Pierre-Vincent Fortunier :  cornemuse béchonnet 11 pouces, violon / Yann Gourdon :  vielle à roue, boîte à bourdons / Guilhem Lacroux :  guitare, lap steel

Le groupe La Baracande est issu du collectif la Nòvia, basé en Haute-Loire et qui vient de fêter cette année ses 10 ans d'existence. Ce collectif se définit comme un lieu de réflexion et d'expérimentation autour des musiques traditionnelles et/ou expérimentales. Si nous avons décidé de donner, sur cette dernière journée, un aperçu de son travail (voir également le bal Puech/Gourdon), c'est qu'il nous semble à la fois riche et atypique parce qu'il questionne en profondeur le rapport entre passé et présent, entre cultures populaires et pratiques contemporaines plus universelles. Les musiciens, qui ont été frappés à l'écoute de la chanteuse Virginie Granouillet (1878-1962) dite la Baracande, par la tension dramatique amenée par sa voix, reprennent ici son répertoire avec la volonté de raconter une histoire, ou même ''des histoires qui parlent d'une voix aux vivants et à nos fantômes''. La Baracande aborde, frontalement et dans l'action, la relation entre le son/timbre et la cadence, et comment ces notions s'articulent pour amener ce que l'on nomme la mélodie.

 http://www.la-novia.fr/la_baracande.php

 


 

AEDES

12h00 - Hôtel le Londres

Tarifs : Entrée libre

Photo © Thomas Baudoin

Lutxi Achiary : voix, tambourin à cordes / Thomas Baudoin : voix, tambourin à cordes

Pour Aèdes, chanter, c’est avant tout raconter, duo de chants intimistes accompagnés par un instrumentarium léger, formé par Lutxi Achiary et Thomas Baudoin. Chant à l’unisson, chant en polyphonies, histoires d’amour ou d’illustres inconnus et autres banalités épiques, tout ce qui fait la grandeur de l’être humain, toutes origines confondues et quel que soit le genre, dans son universelle spécificité et sa touchante capacité à se croire unique.

http://hartbrut.com/aedes/

 

 


JAZZ EN MARCHE POUR LES PLUS JEUNES

Cette année, l’accueil de loisirs le J-Club à Luz et l’équipe de l’association Jazz Pyr’ ont imaginé autour de la thématique 2019 «musiques traditionnelles», une journée d’itinérance dédiée à la jeunesse pour partir à la découverte du festival Jazz à Luz.
Le lundi 15 Juillet, le J-Club et Jazz Pyr’ accueilleront les enfants des Accueils de Loisirs de la Communauté de Communes Pyrénées Vallées des Gaves (Barèges, Argelès-Gazost, Cauterets et Arrens-Marsous) pour assister au Bal de la Novia et s'initier aux instruments des musiques traditionnelles et aux danses de ce bal.
Des rencontres avec les artistes, avec les techniciens et la visite de la scène et des loges du chapiteau seront également proposés.

 

BAL NOVIA

14h30 & 15h30 - Chapiteau

Tarif : 6€

Photo © Droits réservés

Jacques Puech : cabrette & chant / Basile Brémaud : chant / Yann Gourdon :  vielle à roue, boîte à bourdons

La Nòvia est un collectif de musiciens basé en Haute-Loire. Leur démarche vise à explorer et questionner la musique traditionnelle, l’amenant ainsi vers un territoire plus expérimental. En 2019, nous poursuivons notre programme « JAZZ EN MARCHE JEUNESSE ». Penser, réfléchir, s’interroger et finalement proposer une journée dédiée au jeune public nous a toujours semblé primordial… Aujourd’hui plus encore qu’hier… Pour animer cette journée de découverte du festival Jazz à Luz 2019, nous avons demandé au collectif de la Nòvia d’organiser leur Bal pour enfants et parents, c’est Jacques Puech et deux musiciens de la Baracande qui se chargeront de mener la danse.

http://www.la-novia.fr/index.php

 

 


 

DUO METTE RASMUSSEN & CAMILLE EMAILLE

15h00 - Maison de la Vallée

Tarif : 10€/8€* (comprend aussi le Duo Luís Vicente & Julien Desprez)

Photo Mette Rasmussen © Michel Laborde / Photo Camille Emaille © C. Taillemite

Mette Rasmussen : Saxophone alto / Camille Emaille : Percussions

L'une est saxophoniste, danoise, vivant en Norvège et s'est fait connaître sur les scènes de France et d'ailleurs pour sa grande liberté de jeu. L'autre est percusionniste, née dans le Sud de la France, toujours attachée aux montagnes du Mercantour et montre une audace sans limite. L'une cherche à obtenir de son saxophone une palette de sons si riche que l'on ne peut plus parler de son free... L'autre perçoit en son instrument la possibilité d'entrer dans la musique sitôt ses percussions effleurées...
C'est poussées par l'envie d'une exploration totale et la volonté de se confronter à l'autre que ces deux musiciennes ont répondu positivement  à notre proposition de les réunir à Luz.. Pour un unique concert ? Pour un concert unique ?

https://soundcloud.com/mette-rasmussen-1
https://camilleemaille.com

 


 

DUO LUIS VICENTE & JULIEN DESPREZ

16h00 - VOÛTES DE LA MAISON DE LA VALLEE

Tarif : 6€

Photo Julien Desprez© Jeff Humbert / Photo Luis Vicente © Droits réservés

Julien Desprez : guitare / Luís Vicente : trompette

Ces deux musiciens se côtoient et se rencontrent fréquemment sur les scènes alternatives lusitaniennes ou lutéciennes. Ils appartiennent au même monde d’innovateurs, improvisateurs aventuriers. Luís Vicente fait partie aujourd’hui des musiciens qui comptent sur la scène improvisée européenne. Il trimballe sa trompette aux quatre coins de l’Europe, à l’affût, toujours dans les bons coups, participant à de nombreux groupes et projets tous plus enthousiasmants les uns que les autres.
D’abord repéré dans la France des collectifs de jazz, membre du Coax auquel il est toujours attaché, Julien Desprez n’a cessé de prendre de l’importance et de l’épaisseur dans le paysage de la musique improvisée européenne.
Cette première rencontre très prometteuse a quelque chose d’inéluctable...

 

 


 

MOOP 

18h00 - Bar du Centre

Tarif : Entrée libre

Photo © Droits réservés

William Brandy : Saxophone Baryton / Guillaume Chritophel : Saxophone Baryton / Julien Coupet : Guitare électrique / Erwin Toul : Batterie

Issu de l’union imaginaire entre Naked City de John Zorn et DPZ de Thomas de Pourquery, le Moop est un drôle d’animal. Mélangeant la lourdeur du métal aux improvisations du jazz contemporain, MOOP joue une musique singulière, puissante, pleine de ruptures mais aussi contemplative et poétique. Il frappe et beugle un « brutal jazz » hybride à la rythmique complexe. La présence musclée de deux sax baryton appuie les égarements lucides d’une guitare qui n’est pas sans rappeler les obsessions d’un Fripp. Inspiration métallique, souffles rauques et gémissants sont les générateurs de l’énergie qui anime ces musiciens. Et à eux quatre, ils insufflent la vie à un être qui prend forme, comme venu des confins des temps, paléolithique et cyborg à la fois, mais bien présent dans l’instantané de l’improvisation. Les quatre musiciens venant d’horizons musicaux variés, se retrouvent au sein de MOOP avec le plaisir de diffuser cette musique atypique et exigeante.

https://moopercrew.bandcamp.com/releases

 


 

QONICHO AH!

19h30 - Bar le Ti Pic

Tarif : Entrée Libre

Photos © Droits Réservés

Morgane Carnet : saxophones / Blanche Lafuente : batterie

Deux musiciennes issues de la scène improvisée, mais aussi jazz, punk ou même pop, elles sont présentes dans diverses formations à géométrie variable. Un son libre et aventureux pour une musique « trans-vers-sale » qui s’élance, frappe, vrille, s’harmonise… Imprévisible et hors normes ! 
QOnichO Ah ! C’est la rencontre de deux musiciennes aux caractères bien trempés qui prennent un plaisir fou à improviser ensemble et à communiquer cette joie à qui veut bien l’entendre. QOnichOa Ah ! C’est une énergie, un punch mêlant aussi bien le jazz, le punk, le free, le tribal. 
QOnich Ah ! C’est un cri sauvage, un rire rauque qui sort du cœur et des entrailles.

https://soundcloud.com/qonicho-ah

 

 


 

TRIO VICENTE / GOVAERT/ GEBRUERS

21h30 - Chapiteau

Tarif : 15€/13€* (pass soirée 18€ : Trio Vicente, Govaert, Gebruers + Moop)

Photos © Droits Réservés

Luís Vicente : trompette / Onno Govaert : batterie / Seppe Gebruers : piano

Luís Vicente fait partie aujourd’hui des musiciens qui comptent sur la scène improvisée européenne. Il trimballe sa trompette aux quatre coins de l’Europe, à l’affût, toujours dans les bons coups, participant à de nombreux groupes et projets tous plus enthousiasmants les uns que les autres (Fail Better !, Deux Maisons, Frame Trio, Clocks and Clouds, Kabas).
Dans la lignée des Peter Evans ou Nate Wooley que nous avons eu le plaisir de recevoir à Luz, le trompettiste portuguais Luís Vicente nous amène avec ses deux compères beneluxiens sur un univers fait de délicates explorations timbrales aux accents  free jazz. Leur musique est celle d’une forme de sérénité, ou de la sagesse fondée sur la liberté, qui ne dépend pas de la dualité. Il n’y a pas de distinction entre beau et laid, bon ou mauvais, bruit et mélodie. Tout ce qu’ils jouent vient du corps subtil et est imprégné d’une certaine béatitude.


https://multikultiproject.bandcamp.com/album/live-at-ljubljana

 


 

DUO PUECHGOURDON

23h00 - Verger

Tarif : Entrée libre

Photo © NVP

Jacques Puech : cabrette & chant / Yann Gourdon : vielle à roue

Deuxième proposition de la journée avec les musiciens du collectif La Novia, (voir également La Baracande), la musique amenée par le duo PuechGourdon nous évoquera certainement les bals des générations passées, ceux d'Auvergne et du Limousin ou ceux de nos montagnes. En transcendant un répertoire quasiment disparu mais qui semble susciter aujourd'hui un intérêt chez de jeunes musiciens, ces deux-là nous transporteront dans un univers de bourrées ou de gigues hypnotiques. Il y a dans leur musique comme un étirement du temps, une sorte de transe infinie amenée par le bourdon de la vielle, le rythme du chant et le rapport que l'un et l'autre entretiennent. Une musique en suspend, de celle qui chemine. En journée, les enfants pourront se lancer dans des danses collectives réinventées, rejoints en soirée par leurs parents et leurs grand-parents.

http://www.la-novia.fr/duo_puechgourdon.php

 

 


 

MOOP 

00h30 - Club Maison de la Vallée

Tarif : 6€ (pass soirée 18€ : Trio Vicente, Govaert, Gebruers + Moop)

Photo © Brice Lambert

William Brandy : Saxophone Baryton / Guillaume Chritophel : Saxophone Baryton / Julien Coupet : Guitare électrique / Erwin Toul : Batterie

Issu de l’union imaginaire entre Naked City de John Zorn et DPZ de Thomas de Pourquery, le Moop est un drôle d’animal. Mélangeant la lourdeur du métal aux improvisations du jazz contemporain, MOOP joue une musique singulière, puissante, pleine de ruptures mais aussi contemplative et poétique. Il frappe et beugle un « brutal jazz » hybride à la rythmique complexe. La présence musclée de deux sax baryton appuie les égarements lucides d’une guitare qui n’est pas sans rappeler les obsessions d’un Fripp. Inspiration métallique, souffles rauques et gémissants sont les générateurs de l’énergie qui anime ces musiciens. Et à eux quatre, ils insufflent la vie à un être qui prend forme, comme venu des confins des temps, paléolithique et cyborg à la fois, mais bien présent dans l’instantané de l’improvisation. Les quatre musiciens venant d’horizons musicaux variés, se retrouvent au sein de MOOP avec le plaisir de diffuser cette musique atypique et exigeante.

https://moopercrew.bandcamp.com/releases

  


EDITOS



UNE IDÉE DU FESTIVAL 2019

EDITO par Jean Pierre Layrac

LE DUO
On ne s’étendra pas sur l’avantage du nombre DEUX dans différentes situations : complicité, complémentarité, adversité, émulation, dialogue, confrontation, écoute, fusion... Dans l’histoire du jazz, le duo a toujours une place marginale. Le format répondait à la règle section rythmique et soliste.
Les premiers duos étaient composés d’instruments dits «rythmiques» et d’instruments mélodiques ou de voix. Au fil de l’évolution, à partir de la révolution free des années 60, ces règles ont petit à petit explosé et on retrouve, dans les duos, toutes sortes d’associations d’instruments même les plus improbables pour une plus grande liberté. Au fil du concert, chaque musicien-ne est tour à tour soliste et accompagnant, le duo favorise l’écoute permanente, le dialogue et la rencontre et autorise toutes les audaces.
Nous avons, vous l’aurez compris, cette année à Luz, mis en avant ce format et ce, sous toutes ces formes : duos formés, rencontres spontanées.
Le duo Mette Rasmussen - Julien Desprez illustre parfaitement la liberté qu’offre ce format.
Tous deux grands improvisateurs et aguerris aux formes les plus expérimentales, ils explorent toutes les possibilités de sons « guitare saxophones » les plus folles.
Le duo Peter Brotzman- Heither Leigh repose lui un peu plus sur la forme soliste – rythmique.
On a bien là un modèle de complicité et d’écoute : le son étonnant de la guitare à pédales en acier et celui, incandescent du saxophoniste, se fondent  dans un mélange de douceur et de fulgurance.
Si le format voix guitare est des plus classiques dans l’histoire du jazz, il n’en est rien de l’audace créative du duo norvégien Sidsel Endresen -Stian Westherius, tant ils explorent chacun des territoires singuliers.
Pour le duo Noorg,  le travail d’Eric Brochard et Loïc Guénin en électronique et bruitisme se fondent totalement dans un travail sur la matière sonore pour un drone électroacoustique proche de l’univers rock noïse. .
Morgane Carnet, musicienne qui prend de plus en plus de place sur la jeune scène parisienne, sera présente à Luz avec l’Orchestre National de Jazz. Nous profitons là encore de sa présence pour faire découvrir son duo survitaminé Qonicho Ah! avec la batteuse Blanche Lafuente très active sur les scènes alternatives parisiennes.

Nous nous sommes amusés à créer un maillage par des duos « croisés », en profitant de la présence de certains musiciens sur la durée du festival. Ainsi, Julien Desprez va rencontrer le trompettiste portugais Luís Vicente, présent sur le festival avec son trio, pour un duo inédit, même si ces deux musiciens ont une grande complicité du fait de leur appartenance au même monde musical.
De même la jeune talentueuse percussionniste Camille Emaille, qui présentera un solo, rencontrera la saxophoniste norvégienne Mette Rasmussen. On se réjouit à l’avance de cette rencontre qui paraît presque évidente tant l’univers des deux musiciennes se rapproche.


LA PLACE DES MUSICIENNES ?
Aujourd’hui la question de la place des musiciennes dans le jazz, comme dans la musique en général, est devenue une question essentielle, à laquelle aucun programmateur ne peut plus se soustraire. Les réponses à apporter semblent à priori plutôt simples, avec pour seul objectif de  permettre à plus de musiciennes de se produire. Oui mais voilà, en réalité, au moment de choisir des projets musicaux, est-ce que le sexe des musiciens doit être un élément à prendre en compte ? Et doit-il l’être jusqu’au jour où nous accéderons, sans réflexion particulière, à la parité dans notre programmation ?  
Présenter ici des duos, homme-homme, homme-femme ou femme-femme, est en tout cas, pour nous, une occasion de continuer à nous questionner sur la place des musiciennes, notre contribution pour sensibiliser encore davantage à cette situation et œuvrer dans un sens qui permette de leur accorder une place plus importante.


L’ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ
La nomination d’un nouveau directeur de l’orchestre suscite toujours une grande curiosité. Frédéric Maurin arrive avec des idées nouvelles, sa vision du projet sur les quatre ans, des nouveaux musiciens et on a hâte de découvrir tout cela.
à Luz, nous sommes toujours à la recherche de surprises et de découvertes, le public du festival est lui aussi en demande d’aventures nouvelles. Du fait de cette spécificité de notre festival, l’équipe de l’ONJ a elle aussi envie de dévoiler son projet devant un public curieux. Le choix d’un hommage à Ornette Coleman pour le premier programme n’a fait, bien sûr, que renforcer l’envie de découvrir ce nouvel ONJ.
Et lorsqu’on y ajoute le saxophoniste américain Tim Berne en invité spécial, alors là…. !

LE MONDE ALTERNATIF
Deux mondes distincts et pourtant proches musicalement se côtoient de façon assez nette dans le jazz en France : le monde « officiel », celui des festivals, des scènes de jazz, des scènes nationales et le monde alternatif, de plus en plus vivant et conséquent surtout chez les urbains. Il y a bien sûr encore très peu d’interconnexion entre les deux publics, par contre on voit beaucoup de jeunes musiciens alterner entre ces deux mondes aux économies très différentes.
Il nous semble essentiel en tout cas de garder en permanence un œil sur ce phénomène qui permet l’éclosion de pépites mais aussi d’espérer un renouvellement à terme du public jazz.
Certains musiciens de talent n’ont pas accès, ou très peu, aux grandes scènes jazz ; c’est le cas par exemple du trompettiste portuguais Luís Vicente sur les scènes françaises. Il se produit très souvent en France sur ces fameuses scènes alternatives. Il nous a paru important de lui donner la place qu’il mérite. Il se produira avec deux musiciens belge et néerlandais Onno Govaert et Seppe Gebruers sur la grande scène. C’est le cas également du duo Qonicho Ah!.

LE PROJET FOU ET IMPROBABLE
Il y a traditionnellement chaque année à Luz un projet qui bouscule les règles du concept classique de concert, un projet qui met en nage l’équipe technique du festival. Nous avons invité cette année le collectif Coax, pour un spectacle immersif entre vidéo et musique où chaque musicien interprète sa vision d’images (projetées sur plusieurs écrans) du Brésil sous tous ses aspects, allant de la classique bossa nova à la version déjantée de Terry Gillian. Un spectacle total, improbable et surprenant qui dépasse très largement le concept du simple concert et même du simple ciné-concert.

LA VIE
Luz ne serait pas Luz s’il n’y avait pas ces moments conviviaux. Ces moments bucoliques, festifs, dance floor, apéro -concerts, rencontres gastronomiques, noïse nocturnes.
Les fanfares Merversibledes Lions pour des lions, les «underground» Za!Facteur sauvageMoop et aussi le beatboxer et slameur Napoleon Maddox que nous aurons plaisir à retrouver à Luz avec le groupe Bat Fat featuring Napoleon Maddox, vont chacun dans un créneau différent amener leur contribution à cet équilibre vital.

 

LA THÉMATIQUE 


Nous essayons depuis quelques années de porter un regard sur une pratique proche du jazz et de la musique improvisée ; nous avons décidé cette année de faire un clin d’œil aux musiques traditionnelles régionales. Cantonnée pendant de nombreuses années au cercle des puristes et autres militants, cette pratique a retrouvé depuis quelques années une dynamique auprès de jeunes musiciens et aussi retrouvé un public plus curieux que rigoriste. Les jeunes musiciens amènent beaucoup de liberté dans cette pratique et n’hésitent pas à la croiser avec du jazz, des musiques drones et de l’électro. On retrouve maintenant dans des soirées alternatives des mélanges de bourrée, rondo et de danse improvisée ou de transe.
Le collectif « la Nòvia » basé dans le Massif Central, initié par le vielliste Yan Gourdon, est un des principaux porteurs de cette nouvelle tendance. Héritiers d’une culture fortement ancrée dans leur territoire, ils ont amené un vent de fraîcheur au monde occitan en allant chercher des nouveaux publics et en amenant sur chacun de ces projets une note personnelle.
On les retrouvera à Luz avec le groupe la « Baracande » autour du chanteur Basile Brémaud mais aussi pour 2 bals : un en journée pour les jeunes pousses luzéennes et un autre, le dernier soir, au verger, avec le PuechGourdon pour un pas de danse contrôlé ou improvisé avec les festivaliers.
Dans cette thématique, nous retrouverons Luna Rossa avec l’étonnante chanteuse Mélanie Fossier qui revisite quelques airs traditionnels façon lyrique, scaté avec son compère Rémi Tatard, aguerri aux musiques occitanes. On la retrouvera également dans le cadre de la balade avec son compère basque Luc Fagoaga pour une toute nouvelle création vocale de Berezko.
Le duo AEDES du collectif Hart Brut , lui aussi partie prenante dans ce renouveau de la musique traditionnelle, présentera un répertoire de chants polyphoniques intimistes.

 

 

 

EDITO 2019 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PYRÉNÉES VALLÉES DES GAVES

Le Festival Jazz à Luz nous invite pour sa 29ème édition. Ses organisateurs ont concocté un nouveau programme de qualité et de découverte. Il nous amènera de lieu en lieu, habituel, insolite, ouvert, intimiste aussi bien en Pays Toy que sur le territoire valléen. Le jazz résonnera sous toutes ses formes ainsi, durant de nombreux jours et il enchantera les festivaliers.
Les élus de la Communauté de Communes Pyrénées Vallées des Gaves apportent leur soutien à ce festival de référence qui contribue, année après année, à enrichir l’offre culturelle. Il permet d’accéder à des spectacles de qualité et originaux, tout en mettant en valeur la destination touristique, l’offre gastronomique à base de produits locaux et le patrimoine naturel.
Je félicite l’ensemble des équipes - salariés et bénévoles - qui œuvrent toute l’année ainsi que les nombreux partenaires institutionnels, les soutiens publics et privés qui permettent au festival de se renouveler pour notre grand plaisir.
 
Bienvenue en Pyrénées Vallées des Gaves et très bon festival à toutes et tous.

Noël Pereira Da Cunha,
Président de la communauté de communes Pyrénées Vallées des Gaves

 

 

MAIRIE DE LUZ-SAINT-SAUVEUR

Pour la 29ème fois, le Festival Jazz à Luz nous aide à démarrer la saison estivale dans la vallée et je tiens à saluer toute une équipe pour cet engagement de long terme. Cette année, les organisateurs ont décidé de mettre le Duo à l’honneur, c’est pourquoi nous pouvons d’ores et déjà imaginer que de beaux dialogues musicaux auront lieu, plus ou moins fusionnels, visant à animer nos journées et soirées.
Je suis particulièrement heureux que nous organisions aussi une inauguration « en Duo ». En effet, l’équipe de Jazz Pyr’ a aimablement accepté de combiner l’ouverture du festival 2019, le vendredi 12 juillet, avec l’inauguration municipale de la promenade du Bastan, qui est en train de devenir le symbole du bien vivre à Luz.  
Je tiens à souhaiter la bienvenue à tous les festivaliers et un très beau festival, plein de joies et de surprises.


Merci à toutes et à tous pour votre fidélité.

Laurent Grandsimon,
Maire de Luz-Saint-Sauveur

 

 

 

 

  

  © Arno Piquemal

 


 

 © Lisa Soler

 

TARIFS 2019 : 


Tous les concerts et les pass soirées en vente en ligne sur : jazzaluz.festik.net/concerts l'achat en ligne est possible jusqu'à la veille du concert

Le Pass 4 jours en vente en ligne : jazzaluz.festik.net/pass-festival

Cette année, nous nous associons au festival de Gavarnie et au Big Bag festival de Bagnères-de-Bigorre pour vous proposer un pass 3 soirées au choix dans chaque festival à tarif préférentiel !  Soit 3 soirées à 32 € - pass disponible sur Festik.

Pendant toute la durée du festival, nos guichets proposeront à la vente tous les billets de concert.
Compte tenu du nombre limité de places dans la salle de spectacle de la Maison de la Vallée, la priorité sera donnée aux festivaliers qui ont un abonnement 4 jours et qui se seront présentés 15 minutes avant l’heure de ces concerts.

ABONNEMENTS ET PASS

TARIFS 2019

ACHETER EN LIGNE

Adhésion à l’association (en savoir +)

 10€ ou 20€  jazzaluz.festik.net

Abonnement 4 jours tarif plein à partir du 1 juin 2019

 100€/90€*  jazzaluz.festik.net

Abonnement 4 jours en souscription du 1 au 31 mai 2019

 80€/70€*  

Pass 4 soirées (ne se réserve pas en ligne)

Réservé aux étudiants, demandeurs d’emploi, allocataires RSA et 15/18 ans. Ce pass donne accès aux soirées et permet de bénéficier du tarif réduit en journée. Sur présentation des justificatifs correspondants : carte d’identité, carte d’étudiant, dernier relevé d’allocation chômage ou RMI RSA.

 40€* (ne se réserve pas en ligne)

 * tarif adhérent association Jazz Pyr'

 

CONCERTS

TARIFS 2019

ACHETER EN LIGNE

Vendredi 12 juillet 2019
ORCHESTRE MERVERSIBLE  Gratuit   
ONJ - ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ INVITE TIM BERNE  15€/13€*  jazzaluz.festik.net
ORCHESTRE MERVERSIBLE  Gratuit   
ZA!  6€  jazzaluz.festik.net
Pass soirée (ONJ + ZA!)  18€  jazzaluz.festik.net
 
Samedi 13 juillet 2019
THE HATCH  10€/8€*  jazzaluz.festik.net
DES LIONS POUR DES LIONS  Gratuit  
CAMILLE EMAILLE SOLO  10€/8€*  jazzaluz.festik.net
MISTER BISHOP  Gratuit  
LUNA ROSSA  Gratuit  
DES LIONS POUR DES LIONS  Gratuit  
DUO BRÖTZMANN / LEIGH  15€/13€*  jazzaluz.festik.net
BAD FAT FEATURING NAPOLEON MADDOX  10€/8€*  jazzaluz.festik.net
FACTEUR SAUVAGE  6€  jazzaluz.festik.net
Pass soirée (Brötzmann/Leigh + Bad Fat + Facteur Sauvage)  25€  jazzaluz.festik.net
   
Dimanche 14 juillet 2019

NOORG

comprend le concert de Berezko

 10€/8€*  jazzaluz.festik.net
BEREZKO  6€  jazzaluz.festik.net
CAFE COM LEITE  Gratuit  
DUO SIDSEL ENDRESEN & STIAN WESTERHUS  15€/13€*  jazzaluz.festik.net
COAX MASHUP + METTE RASMUSSEN + LUIS VICENTE  6€  jazzaluz.festik.net
Pass soirée (Sidsel Endresen & Stian Westerhus + Coax Mashup)  18€  jazzaluz.festik.net
  
Lundi 15 juillet 2019
LA BARACANDE  10€/8€*  jazzaluz.festik.net
AEDES  Gratuit  

BAL NOVIA [Jeune Public]  14h30

 6€

 jazzaluz.festik.net

BAL NOVIA [Jeune Public] 15h30

 6€  jazzaluz.festik.net

DUO METTE RASMUSSEN & CAMILLE EMAILLE

comprend aussi le Duo Luís Vicente & Julien Desprez

 10€/8€*  jazzaluz.festik.net
DUO LUIS VICENTE & JULIEN DESPREZ  6€  jazzaluz.festik.net
MOOP  Gratuit  
QONICHO Ah !  Gratuit  
TRIO LUIS VICENTE, ONNO GOVAERT & SEPPE GEBRUERS  15€/13€*  jazzaluz.festik.net
DUO PUECHGOURDON  Gratuit  
MOOP  6€  jazzaluz.festik.net
Pass soirée (Trio Vicente, Govaert, Gebruers + Moop)  18€  jazzaluz.festik.net

 

- Tarif réduit concert * : Adhérents Jazz-Pyr’, étudiants, demandeurs d’emploi, allocataires RSA, 15/18 ans. Sur présentation des justificatifs correspondants : carte d’identité, carte d’adhérent, carte d’étudiant, dernier relevé d’allocation chômage ou RSA.

- Gratuit - de 15 ans (sous réserve de places disponibles).

 

 

More Joomla Extensions