Vendredi 13 juillet 2018

09h30 - Plateau du Lienz (Barèges)

Photo © Jazz Pyr'

Balade bucolique, musicale et poétique, à la découverte de la montagne de la vallée du Pays Toy. Le R.D.V est donné à 9h30 sur le plateau du Lienz pour un casse croûte montagnard (brunch) chez Louisette, avec quelques impromptus musicaux et rencontre avec l’équipe du festival.
Départ de la balade un peu plus tard, elle sera ponctuée d’interventions musicales en sous-bois.
Comme d’habitude elle est accessible à toutes et tous.
Pensez à Prévoir chaussures de marche ou de sport, bouteille d’eau, chapeau... parapluie, car la balade sera maintenue quoi qu’il arrive.
Cette année pas de navette mais on compte sur vous pour organiser des covoiturages vers les hauteurs, un blablatoy sur le verger vous permettra de vous rencontrer.
Attention nous serons en zone pastorale les chiens y sont interdits.

 

EPI ECHO(S) - Création In Situ

Plateau du Lienz (Barèges)

Tarif : entrée libre

Photo © Jazz Pyr'

Aurélie Maisonneuve : Voix, Flûte / Prune Béchau : Violon et Objets / Élise Caron : Voix, Flûte / Toma Gouband : Batterie, Percussions, Lithophone / Philippe Foch : Batterie, percussions

C’est en Dordogne, un soir d’été, lors de l’édition 2017 de l’atypique festival Écouter Pour l’Instant dédié à la musique contemporaine et exploratrice, que nous est venue l’idée de constituer un ensemble de musiciens, parmi ceux entendus lors de ces journées de Queyssac, pour questionner chez nous à Luz leur rapport à l’improvisation. C’est en échangeant pas à pas avec Toma Gouband que cette formation inédite est apparue avec Élise Caron comme invitée de choix.
Comment d’un côté concevoir la musique ? Comment la voir ou plutôt l’entendre de l’autre ? Comment recevoir la musique en train de se jouer en fonction du groupe de musiciens bien sûr, mais aussi selon le lieu, l’heure, l’humeur ou l’attention de l’écoute. Qu’est ce qui amène les variations ? Qu’est ce qui amène la musique à son achèvement ? Ici la musique ou les musiques seront guidées par l’espace, par l’écoute des échos. La musique aura pour but de se révéler, de donner à entendre ses multiples couleurs, ses multiples possibles...

   Jazz en marche, excursions artistiques en Pays Toy, est soutenu par la DRAC Occitanie au titre de l’itinérance.

12h30 retour de la balade chez Louisette pour le déjeuner

Possibilité de réserver un repas ou d'amener son pique-nique.

vers 14h chez Louisette

Anne Montaron engagera une discussion avec des musiciens présents sur le festival.
Puis redescente vers Barèges pour le concert de Frantz Loriot à 16h (église de Barèges).

 


JAZZ EN MARCHE POUR LES PLUS JEUNES

Cette année, l’accueil de loisirs le J-Club à Luz et l’équipe de l’association Jazz Pyr’ ont imaginé autour de la thématique 2018 «dessin et musique», une journée d’itinérance dédiée à la jeunesse pour partir à la découverte du festival Jazz à Luz.
Le vendredi 13 Juillet, le J-Club et Jazz Pyr’ accueilleront les enfants des Accueils de Loisirs de la Communauté de Communes Pyrénées Vallées des Gaves (Barèges, Argelès-Gazost, Cauterets et Arrens-Marsous) pour assister au spectacle Jeune public de «Ce qui tremble et brille au fond de la nuit noire» à La Maison du Parc et de la Vallée de Luz-Saint-Sauveur, également partenaire de l’opération.
Des rencontres avec les artistes dessinateurs, des musiciens et la visite de l’Exposition au forum seront également proposés au travers d’une petite balade.

 

CE QUI TREMBLE ET BRILLE AU FOND DE LA NUIT NOIRE - Jeune Public à partir de 7 ans

14h30 - Maison de la vallée

Tarif : 5€

Photo © Droits réservés

François Olislaeger : Dessins tracés en direct / Gaspar Claus : Mise en musique, violoncelle

Dans “Ce qui tremble et brille au fond de la nuit noire”, il y a un public, un grand écran, un violoncelliste assis devant l’écran qui voit son ombre projetée sur celui-ci, et, posté bord de scène, un dessinateur qui use des noirs et des blancs pour projeter une histoire. Poésie en action, les deux acteurs de ce dispositif invitent le regard et l’écoute du spectateur à s’unir dans un voyage où chaque étape est destinée à surprendre ses attentes, une chose pouvant se métamorphoser en toute autre chose sous l’archet de l’un et le crayon de l’autre. Des mondes s’inventent. Parfois une narration surgit, d’autres fois l’imaginaire nous transporte dans un danse sensorielle et sensible, hors du temps, à laquelle le public est invité à se joindre. On y parle de la vie, la vie qui circule dans les branches, qui fait monter la sève, qui se déplace et donne ses formes au monde. De la lumière, la lumière qui fait grandir et exister les plantes, les arbres. Du micro et macro. De la nuit, des étoiles et du vent. Le duo aime adapter sa proposition et peut faire apparaître au gré des publics et des lieux de diffusion personnages, animaux et étranges symboles.

https://gasparclaus.com/#p6

 Concert avec le soutien de l’ONDA Office National de Diffusion Artistique 


 

FRANTZ LORIOT SOLO

16h00 - église de Barèges

Tarifs : 6€

Photo © Focale 32

Frantz Loriot : violon alto

Si pour les musiciens de jazz, le solo revêt toujours un caractère particulier, c’est certainement dans la mesure où il force le musicien, sans subterfuge, à s’approcher de lui même. Après presque 10 ans à jouer en solo, Frantz Loriot a éprouvé le désir de se détacher de la musique qui l’avait construit. Un déclic à la lecture d’un livre d’entretien de Marcel Duchamp l'amène à la nécessité de passer par un désapprentissage pour accéder à la création d’un nouveau langage. C’est dans cet esprit que l’artiste s’attaque, seul, à nouveau à son instrument. Sans crainte de le mettre véritablement à rude épreuve (au sens propre comme au sens figuré), il travaille chacune de ses cordes pour en faire jaillir, sa pulsion créatrice. Sa tentative, d’une manière instinctive voire presque enfantine, semble ainsi relever d’une volonté de clarification et d’abstraction du monde. Au final, une musique qui agresse, qui bouleverse, qui dérange même, en nous poussant à aller vers l’inconnu.

https://www.frantzloriot.com/Home.html

 


 

RECO RECO HIFI

18h00 - Café du Centre

Tarif : entrée libre

Visuel © Droits réservés

« El Guicharo » Bastien Andrieu : machines, claviers / Juan Favarel Kowalczewski : guitare, percussion / Tim Alcorn : batterie

Live band Tropical Bass, Reco Reco propose une musique à la fois futuriste et ancestrale où se rencontrent les rythmes traditionnels sud-américains nourris de kuduro, de merengue, de 3ball mexicain, de cumbia ou encore de forro et baião du Brésil, et les infrabasses les plus profondes venant des dancefloors Européens. Une combinaison infaillible et redoutable en live, pour faire bouger les corps, comme s’il s’agissait d’un rituel vaudou urbain dans une free-party pré-colombienne.

https://soundcloud.com/recorecomusic

 


 

THE BIG CADDY MAN

20h00 - VERGER

Tarif : entrée libre

Photo © Droits réservés

Ce spectacle est un clin d’oeil à nos amis de l’association Rue Barrée, agitateurs de l’espace public de Lourdes et ses alentours. Avec son caddy ce Big Man fait de la musique qu’il qualifie lui-même de hip hop électro-ménager ou bien concerto grosso pour objets désuets et jouets démodés mais aussi expérimentalisme musical d’instruments du quotidien ou bien encore, musique bouclée mais pas blonde. Venez voir l’homme au caddy chargé de boucles ménagères, méninges à l’air pour mégères à l’aise. Marc Prépus, musicien de surface non plane, plane et vous révulse, vous bouscule et vous répulse.


https://marcprepus.blogspot.fr/

 


 

KILL YOUR IDOLS - Hommage à Sonic Youth

22h00 - Chapiteau

Tarif : 15€/13€* (pass soirée 20€ : Kill your Idols + Reco Reco + Roue Libre)

Photo © Luc Greliche

Patrick Charbonnier : trombone / Olivier Bost : trombone / Marc Demereau : saxophone baryton / Eric Vagnon : saxophone baryton / Marc Maffiolo : saxophone basse / Florian Nastorg : saxophone basse / Radek Klukowski : trompette

De l’envie commune d’un « Super Band » réunissant ces sept musiciens attachés au gros son acoustique et à l’énergie communicative, va naître cet hommage à l’un des groupes historiques du rock avant gardiste: Sonic Youth. Sonic Youth est probablement le groupe qui a su faire le lien entre la liberté du Free jazz et le minimalisme de John Cage pour se créer un style propre, Pop déstructurée par l’emploi récurrent de dissonances et de distorsions. Par sa relecture cuivrée (1 trompette, 2 trombones, 2 saxs baryton, 2 saxs basse) et fidèlement sauvage de compositions de Sonic Youth, le « Super Band » réunissant No Noise No Reduction et les Bampots, trouvera dans le projet KILL YOUR IDOLS sa singularité, sorte de Grunge dadaïste aux envolées libertaires.

https://www.freddymorezon.org/projets/kill-your-idols/

Une coproduction Freddy Morezon et Pépète Lumière

En partenariat avec le  Festival Jazz à Luz

En résidence de création en 2018 en février aux Musicales de l'Agly (Planèzes, 66), en avril au Crescent (Mâcon, 71), en juin à Echosystem (Scey-sur-Saône, 70) et en juillet à Jazz à Luz (Luz-Saint-Sauveur, 65)

    Création soutenue par la DRAC Occitanie au titre de l’itinérance.


 

RECO RECO

23h30 - Chapiteau

Tarifs : 6€ (pass soirée 20€ : Kill your Idols + Reco Reco + Roue Libre)

Photos © Piernick Pavaldech

« El Guicharo » Bastien Andrieu : machines,claviers / Juan Favarel Kowalczewski : guitare, percussion / Fabien Binard : chant, accordéon, trombone / Tim Alcorn : batterie / Florent Tisseyre percussion

Le Live band Tropical Bass, Reco Reco propose une musique à la fois futuriste et ancestrale où se rencontrent les rythmes traditionnels sud-américains nourris de kuduro, de merengue, de 3ball mexicain, de cumbia ou encore de forro et baião du Brésil et les infrabasses les plus profondes venant des dancefloors Européens ; une combinaison infaillible et redoutable en live, pour faire bouger les corps, comme s’il s’agissait d’un rituel vaudou urbain dans une free-party pré-colombienne. Cette confrontation des instruments traditionnels avec la musique amplifiée est évidemment une pratique très courante aujourd’hui, tout l’art étant de trouver le juste équilibre, ce que, vous l’aurez deviné, a réussi parfaitement le quintet toulousain….parce qu’il y a un moment où le festivalier a besoin d’un « lâchage »corporel voire chorégraphique !

https://soundcloud.com/recorecomusic

 


 

ROUE LIBRE

01h00 - Club Maison de la Vallée

Tarif : 6€ (pass soirée 20€ : Kill your Idols + Reco Reco + Roue Libre)

Photos © Droits Réservés

Quentin Biardeau : saxophone tenor, claviers / Richard Conte : guitare, basse, voix / Théo Lanau : batterie

Quentin Biardeau et Richard Comte ont incontestablement marqué l’édition 2017 et impressionné le public par leur polyvalence… la naissance de ce nouveau projet, associé au surprenant batteur Théo Lanau, nous a forcément donné l’envie de leur faire un petit clin d’œil …. d’autant que ce projet est totalement à leur image : totalement inclassable et irrévérencieux ; Roue libre, c’est un peu comme du ski hors piste : prise de risque, forte émotion garantie, sans les avalanches évidemment ; ils se définissent comme des ogres célestes qui ont besoin de tout dire ; d’une sensuelle brutalité, leur musique flirte allègrement avec les univers métalleux, mais nous rappelle à tout moment qu’ils sont avant tout de redoutables instrumentistes.
Leur devise est : « Quand plus rien n’a de sens, faire confiance à l’équilibre du désordre »


https://www.tricollectif.fr/rouelibre/