Mercredi 11 juillet 2018

ACCUEIL JEUNE PUBLIC

photo © Pierre Meyer

Les Accueils de Loisirs, le J-Club à Luz et le Centre Hélios à Barèges, proposent un tarif préférentiel (-10% sur le prix journée) durant le festival pour l’accueil et les activités des enfants (3-12 ans) des festivaliers, les mercredi 11, jeudi 12 et vendredi 13 juillet (Luz et Barèges).
Renseignements : J-Club : 05.62.42.98.55
Centre Hélios : 05.62.92.17.00

JAZZ EN MARCHE POUR LES PLUS JEUNES

 

JAZZ A LUZ SUR FRÉQUENCE LUZ / LANCEMENT DE LA 28e ÉDITION SUR LES ONDES EN DIRECT ET EN PUBLIC

17h00 - amphi théâtre de la Maison de la Vallée

Tarif : Entrée libre

Photo © Fréquence Luz

Fréquence Luz, la radio associative du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves installera son studio mobile dans l’amphithéâtre de la Maison de la Vallée de Luz pour une émission spéciale Jazz à Luz 2018 en direct et en public.
Au programme, interviews d’artistes, de bénévoles et de partenaires.
Écoutez sur :
99.6FM en Pays Toy,
104.2FM à Argelès-Gazost, Lourdes
104.9FM à Arrens-Marsous, Cauterets
et partout sur la planète sur le site Internet 
www.frequenceluz.com

Retrouvez-aussi le festival à chaud pendant 4 jours avec des reportages lors des directs de la radio (de 9h à 10h ; 12h à 13h et 17h à 18h) et en podcast sur le site Internet.

 


 

INAUGURATION DE LA 28e ÉDITION JAZZ A LUZ

VUELTA A LA FUENTE 

18h00 - Café de l'hôtel des Templiers

Tarif : Entrée libre

Photo © Droits réservés

Claire Gimatt : Chant / Pepe el mosca : Chant / “Alanito” Alain Fourtine : Guitare / Roger Cazenave Leepong : Percus/basse électrique

D’origine andalouse malgré ses “apparences suédoises”, Claire de sa douce voix mezzo aux harmoniques brillantes nous emporte sur les sables chauds ibériques. Avec Pepe, c’est toute l’émotion des tavernes enfumées et des tablaos endiablés qui nous revient en mémoire.
Quand les deux chants se croisent, c’est le poil qui se hérisse et le cœur qui se réchauffe. Portés sur un plateau d’épicéa par la “guitarra” d’ Alanito pimentée par les percussions ou arrondie par la basse de Leepong. Les deux artistes se font un réel plaisir à interpréter avec une grande sincérité ce répertoire traditionnel et composé mêlant flamenco, chant séfarade et sud américain. Un jeu sans frontière, une utopie réaliste, être sur le fil du couteau sans jugement “Que nenni” le parti d’en rire ou d’en pleurer... Voilà l’envie. Témoignage d’un processus de création très personnel. Une belle rencontre pour un concert au sensibilités multicolores.

https://sobreeltechovueltaalavuente.bandcamp.com

 

Spectacle des "Mercredis artistiques" - en partenariat avec la Maison du Parc National et de la Vallée de Luz-Saint-Sauveur
  

 

ÉDREDON SENSIBLE

19h30- devant le bar de l'Europe

Tarif : Entrée libre

Photo © Droits réservés

Mathias Bayle : batterie, percussions / Jean Lacarrière : saxophone tenor / Tristan-Charles Alfred : saxophone baryton / Antoine Perdriolle : batterie, percussions

Épurée à l’extrême, la musique de Édredon Sensible dit clairement son but "crie, joui, transpire". Saturation et gros volume, répétition et simplicité, le son puissant et compact des polyrythmies d'inspiration afro-latine impose une transe dure et extatique. Au sol contre le public, les cris et les coups se frottent aux limites des corps. Chaque musicien devient un battement, une clave interminable, brutale, frénétique.

Le groupe, composé de deux batteurs/percussionistes et de deux saxophonistes tenor et baryton, est né fin 2016 d'un besoin commun d'un retour à une forme brute de la musique. Le quartet commence à jouer régulièrement à partir du printemps 2017 et se produit dans le milieu alternatif toulousain dans des évènements tels que le festival La Poutre, ou Le Grand Bal D'Un Archet Dans Le Yucca, ainsi que dans divers lieux en France (Paris, Poitiers, Tours, Caen , etc.... ) 

https://soundcloud.com/user-457823548

 

Spectacle des "Mercredis artistiques" - en partenariat avec la Maison du Parc National et de la Vallée de Luz-Saint-Sauveur

 

Orchestre le Grand SBAM

22h00 - Chapiteau

Tarifs : 15€/13€* (pass soirée 18€ : Le Grand Sbam + Mange ferraille)

visuel © Droits Réservés

Jessica Martin Maresco : chant et récit / Marie Nachury : chant et récit / Aurélie Burgos : flûte / Clélia Bobichon : clarinette / Melissa Acchiardi & Guilhem Meier : percussions / Jérôme Bertholon : guitare sèche & électrique / Mathieu Lemennicier : guitare sèche / Nathalie Cornevin & Joanna Ohlmann : harpes / Antoine Arnera : clavier, seaboard, joystick / Calliope Chaillan : clavecin / Amaryllis Billet : violon / Lise Péchenard : violoncelle / Émilie Martin-Marti : contrebasse / Jules Desgoutte machines / Maria Gache danseuse / Léo Margue direction musicale

Nous invitons cette année encore un orchestre composite comme on les aime constitués de musiciens compositeurs issus de pratiques multiples et complémentaires, certains sont diplômés des Conservatoires de Lyon et Paris, d’autres sont autodidactes. Parmi eux Antoine Arnera clavieriste virtuose que l’on a entendu dans Gwyn Wurst lors de notre dernier festival.
Après avoir trituré sans vergogne les musiques savantes et populaires actuelles et anciennes, acoustiques et électroniques. Bim Bam SBAM, ils se sont réunis dans cet orchestre de création et d’expérimentation doté un instrumentarium varié, d’une subtilité timbrique rare. Le projet qu’ils nous proposent est un périple cosmique qui va de l’écriture à l’improvisation pour jouer une musique vivante et terrienne. Son, lumière, danse, costumes et décors sont autant d’éléments qui concourent à nous immerger dans un univers unique, fruit d’une tradition imaginée.

Concert de l’orchestre du Grand Sbam avec le soutien de l’ONDA Office National de Diffusion Artistique

 


 

ÉDREDON SENSIBLE

23h30 - Verger

Tarif : Entrée libre

Photo © Droits Réservés

Mathias Bayle : batterie, percussions / Jean Lacarriere : saxophone tenor / Tristan-Charles Alfred : saxophone baryton / Antoine Perdriolle : batterie, percussions

Épurée à l’extrême, la musique de Édredon Sensible dit clairement son but "crie, joui, transpire"... Saturation et gros volume, répétition et simplicité, le son puissant et compact des polyrythmie d'inspiration afro-latine impose une transe dure et extatique. Au sol contre le public, les cris et les coups se frottent aux limites des corps. Chaque musicien devient un battement, une clave interminable, brutale, frénétique.

Le groupe, composé de deux batteurs/percussionistes et de deux saxophonistes tenor et baryton, est né fin 2016 d'un besoin commun d'un retour à une forme brute de la musique. Le quartet commence à jouer régulièrement à partir du printemps 2017 et se produit dans le milieu alternatif toulousain dans des évènements tels que le festival La Poutre, ou Le Grand Bal D'Un Archet Dans Le Yucca, ainsi que dans divers lieux en France (Paris, Poitiers, Tours, Caen , etc.... ) 

https://soundcloud.com/user-457823548

 

 


 

MANGE FERRAILLE

00h30 - Club Maison de la Vallée

Tarif : 6€ (pass soirée 18€ : Le Grand Sbam + Mange ferraille)

Photo © Droits réservés

Anthony Fleury : basse, orgue / Étienne Ziemniak : batterie / Thibault Florent : guitare

Quand Mange Ferraille se forme à Tours, en février 2014, les trois musiciens se connaissent déjà depuis un moment et s'apprécient dans leurs démarches respectives. C'est l'idée d'une musique mécanique et épurée qui les réunit. A leur rencontre, Étienne Ziemniak, batteur fondateur du Capsul Collectif, sévit dans le milieu Jazz/Free Jazz (Carnalisme, Electric Vocuhila, Oliba international). Thibault Florent, débarqué de Lyon, fait quelques vagues avec son solo de guitare préparée (So-lo-lo). Anthony Fleury (ex-Fordamage, Seilman Bellinsky) sillonne la scène noise rock depuis une quinzaine d'années.

Dès le départ, le trio se fixe l'objectif d'une musique exigeante, sans artifices ni fioritures, mais néanmoins puissante et efficace. Le groupe compose collectivement, expérimente, s'enregistre, trie, pour obtenir des formats singuliers qui tentent de préserver le fil de la transe sans jamais le rompre.

Ils enregistrent leur premier disque en janvier 2017. C'est Patrice Guillerme (La Colonie de vacances / Papier Tigre) qui est aux manettes et Brice Kartmann qui façonnera le master.

https://mangeferraille.bandcamp.com