Comment tout a commencé...


Hiver 2019, nous entendions parler d’une épidémie qui frappait la ville de Wuhan en Chine... Notre préoccupation à nous, c’était la préparation de la 30ème édition de Jazz à Luz pour l’été 2020. La question était alors de savoir de quelle façon nous allions célébrer cet âge des possibles. Un grand feu d’artifice ? Un best of de la programmation de 30 années de festivals ? Un spectacle de commémoration et de remerciement à nos festivaliers pour leur fidélité ?…

L’idée finalement retenue était de reprogrammer l’artiste ou la formation qui avait marqué cette longue période. A ce jeu là, un nom s’est tout de suite imposé. Même si le quartet FOUR WALLS a plusieurs fois été évoqué lors de ces « brainstorming», le nom d’Iva Bittovà est vite apparu comme une évidence, tant ses passages en 1996 et 1999 avaient laissé des souvenirs impérissables. Même lorsque nous posions la question aux fidèles habitués, ce nom revenait irrémédiablement. Comble du bonheur, l’artiste Tchèque, résidente depuis aux États-Unis, était dans son pays d’origine à cette époque et ravie de revenir dans notre festival pour lequel elle gardait un souvenir des plus tendres.

Nous avons pensé également cette année là, à faire un focus sur la scène improvisée barcelonaise. En effet, le jazz en Espagne reste mystérieusement très peu prolifique; quelques noms ont réussi à traverser en réputation la barrière des Pyrénées comme Chano Dominguez, Tete Montoliu ou plus près de nous et aussi de nos esthétiques Agusti Fernandez. Seule Barcelone se démarque un petit peu, notamment au niveau des musiques improvisées, et ce en grande partie, grâce à justement Agusti Fernandez. Celui-ci a réussi au fil des années à créer une véritable famille de jeunes musiciens et musiciennes improvisateurs (trices). Bizarrement, tous ces musiciens (nes) sont malheureusement totalement méconnus en France et il nous paraissait important de faire découvrir ces jeunes talents et pourquoi pas, nous l’espérons, leur permettre une meilleure visibilité sur la scène jazz française.

La suite de l’histoire, vous la connaissez un peu... L’excitation a faibli petit à petit, puis a définitivement fait place à l’inquiétude, à la déception et à la frustration. Nous avons dû annuler cette édition 2020 et mis dans une boîte ces projets qui avaient entretenu une certaine agitation collective de programmation pour notre association Jazz Pyr’.

 

En 2021, nous avons pu refaire un festival avec toutes les précautions requises, mais il n’était pas question dans le contexte de prendre le risque de programmer des artistes étrangers. Il se trouve que nous sommes des gens têtus et déterminés... Voilà pourquoi nous sommes ravis aujourd’hui d’inviter Iva Bittovà (en duo avec son fils Antonin Fajt) et également de nombreux jeunes musiciens catalans, qui évidemment sur cette période trouble n’ont pas eu d’occasions de se faire connaître en France.

 

Le festival 2022 ne sera bien sûr pas un copié-collé du feu festival 2020 car notre préoccupation principale reste l’exploration de nouveaux projets et la découverte de nouveaux talents qui chaque année apparaissent, étonnent par leur singularité et leur créativité.

Notre regard et nos oreilles se poseront aussi cette année sur deux jeunes musiciens appartenant au magnifique quartet Nuits : Emilie Škrijelj et Stéphane Clor. Outre le quartet, nous les retrouverons en déclinaison soit en solo pour Stéphane Clor, soit en trio pour Emilie Skiejl avec le pianiste Loris Binot et l’incontournable percussionniste Lê Quan Ninh.

Autre jeune musicien français mis à l’honneur en 2022, le multi instrumentiste Paul Wacrenier avec son projet en trio The Archetypal Syndicate qui va nous amener sur les chemins de la transe ancrée dans les sonorités traditionnelles. Nous accompagnons cette année la création du quartet Tust, réunion improbable de 2 duos d’horizons différents : le duo féminin Cocanha, déjà bien reconnu pour son travail vocal sur le répertoire traditionnel occitan et le duo masculin Sec, lui plutôt repéré dans le monde alternatif.

Autre création des plus originales, la rencontre entre l’organiste Giulio Tosti, grand organiste italien et le trio toulousain No Noise no Réduction, rencontre amorcée lors du festival Toulouse Les Orgues à l’église de Gesu et qui sera concrétisée à l’église des Templiers de Luz Saint Sauveur pour notre plus grand bonheur.

Nous aurons également le plaisir de recevoir le projet Akpé Jô Mimi, initié par nos amis bourguignons du collectif « Pépète Lumière » avec un habitué du festival : le tromboniste Patrick Charbonnier - une fusion entre la fanfare béninoise Olaïtan et les furieux soufflants bourguignons. Ce sera l’occasion de mêler le festif et le «pointu» !

Les déambulations et balades surprises ne seront pas oubliées. Nous irons cette année dans le village de Gèdre et ses alentours, l’occasion de découvrir autour de surprises musicales des lieux insolites en montagne où l’expérimentation musicale trouve toute sa place.
Yan Beigbeder, ancien de la maison Jazz Pyr’, revient cette année en tant qu’artiste avec ses comparses du collectif « Einstein on the beach » autour d’un projet un peu fou nommé ¡Frugal! dont il a le secret : un mélange de déambulations, de prises de sons, de fréquences radio détournées et de musiques improvisées.

Autre aspect important pour le festival, l’aspect indispensable dans un festival de Jazz d’aujourd’hui curieux et vivant en phase avec son temps, l’aspect que l’on case dans la rubrique « festif et culture de jouvence», bien présent encore cette année avec tout d’abord le survitaminé quartet Ausgang et la rappeuse Casey, le trio Portron Portron Lopez, le trio féminin Nout (lauréat de Jazz Migration 2021) et le duo de Jazz déplumé de Charlène Moura et Marek Kastelnik : L’oiseau Ravage.

Et enfin, le jazz sous toutes ses formes dans les rues et sur les places des villages de nos montagnes des Pyrénées car nous reprendrons enfin le droit d’investir cette année les terrasses de cafés avec pleins d’autres surprises musicales à écouter debout ou assis, à découvrir sur place !

En 2022, nous avons pensé une programmation et un projet artistique déclinés au féminin comme au masculin dans un esprit de développement durable !


Jean-Pierre Layrac
Président de l’association Jazz Pyr’

Emilio Gordoa, Don Malfon & Joni Sigil

11h00 - Chapiteau

Tarifs : 10€ / 8€*

© Joan Cortès

Emilio Gordoa (Mexique): vibraphone, objets, électronique
Don Malfon (Espagne) : saxophones
Joni Sigil (Espagne) : batterie

Parmi les groupes proposés dans le cadre de notre thématique barcelonaise, celui-ci est certainement le plus étonnant, de par la singularité de leur musique mais aussi par la composition instrumentale. Le parcours de chacun est également atypique : le saxophoniste Don Malfon est très actif sur la scène barcelonaise et a beaucoup joué dans des pays comme le Mexique ou Cuba. Le percussionniste et vibraphoniste mexicain Emilio Gordoa a lui aussi sillonné le monde et croisé des musiciens de tous univers. Il est basé depuis quelques années à Berlin. John Sigil est lui un pur produit barcelonais, et vient des esthétiques rock et jazz rock, ce qui se ressent dans son jeu assez virevoltant. Réunis par le festival MMI, un vrai trio s'est formé. Certainement une des bonnes surprises de cette édition !

www.emiliogordoa.com / www.donmalfon.comwww.facebook.com/joni.sigil

Concert avec le soutien de l'ONDA, Office National de Diffusion Artistique

 

 

 

 


 

P.A.T.O.I.S.

12h00 - Hôtel Le Tourmalet

Tarif : gratuit

© Droits Réservés

Karine Berny : chant, bombo, trompette
Laetitia Dutech : chant, bendir, tambourin, tom bass
Arthur Daygue : guitare électrique, clarinette basse

Voici P.A.T.O.I.S. ou Pichòta Associacion de Tradicion Occitana e d’Intuicions Sonòras (Petite Association de Tradition Occitane et d’Intuitions Sonores). Ce groupe toulousain aime se nourrir du répertoire occitan. Le chant et les percussions, partagés par Karine Berny et Laetitia Dutech depuis plus de dix ans au sein de la formation La Mal Coiffée, sont les premiers ingrédients de ce trio. Avec Arthur Daygue, elles réinterprètent des chansons populaires, mettent en musique des poètes occitans (J.M. Petit, L. Cordes, H. Dutech...) et vous transportent à la découverte d’une musique fable imaginée, intime, qui raconterait tout avec quelques notes et trois bouts d’histoires.

https://patois.persona.co/

 

 


 

¡Frugal!

14h30 – Chambres d'Hôtes chez Christine et Petxu, Hameau de Villenave
Rendez-vous à 13h45 au Parc Massoure pour le départ vers le lieu de représentation

Tarifs : 10€ / 8€*

© Droits Réservés


Alice Fahrenkrug : frugalité culinaire
Julie Ladérach : violoncelle
Nelly Mousset : contrebasse
Yan Beigbeder : frugalité sonore
Loic Lachaize : phonographie en direct
Bruno Laurent : contrebasse
Jean Rougier : contrebasse

Un projet atypique et quelque peu intriguant. Improvisations et interprétations d’œuvres contemporaines sont annoncées... L’auditoire est invité à entrer dans un espace partagé avec les musiciens en passant par un cérémonial. Des cordes, des cordes, des cordes, mais aussi des objets, un saxophone, un dispositif de diffusion jamais vu ou presque, et même des odeurs... Une expérience musicale où le son produit par les instruments se mêle à la phonographie créée en direct par Loïc Lachaize dans un rôle de démiurge. A chacun de nous, munis d'un transistor hertzien, de suivre sa propre perception, son envie du moment, de se construire son concert... Nos yeux observent, nos oreilles captent... tout, parties, partie d'un tout... Une représentation unique.

https://einsteinonthebeach.net/frugal

 


 

L’Oiseau Ravage

17h00 – Forum

Tarif : 6€

© Studio H

Charlène Moura : saxophone, voix, objets
Marek Kastelnik : piano

À la croisée des jazzs, dans un duo intimiste (piano, saxophone alto et voix), Charlène Moura et Marek Kastelnik, déjà complices dans le groupe Anticyclone, proposent une musique sensible avec un spectacle attachant pour tous les publics (petits et grands). Ils nous embarquent dans leur univers musical haut en couleurs. Tour à tour mélancoliques puis saisissantes, leurs mélodies dessinent des tableaux qui éveillent tous les sens, nous envoient voler très haut. L’Oiseau Ravage est un jazz déplumé aux murmurations impressionnistes . L’oiseau ravage étourdit et libère. Bête à plumes, il s’élève dans les vents contraires, se joue du souffle et du vertige. Il plane, il sent, il graille, il chute. Le silence, le cri. L’oiseau Ravage surprend parce qu’il est surpris.

www.facebook.com/loiseauravage / loiseauravage.bandcamp.com/album/or-2


 


 

1.Poulpe

18h00 - Bar Le Ti’Pic

Tarif : gratuit

© Cedrick Nöt

Stephanie Barbé : voix
Caroline Guth : batterie
Julien Darramon : basse
Franck Dieval : guitares

1.Poulpe (prononcer Un point Poulpe), c'est la rencontre du plus british des rockeurs Hauts-Pyrénéens, Franck Diéval (from Diéval & The Propulsions) avec la charismatique poète et performeuse Stéphanie Barbé. La rencontre d'un rock pluriel, de compositions amplifiées avec une poésie risquée, rentre dedans, au charme balistique. En découle, l'expression d'un langage libre, ouvert, actuel, aux accents de manifeste. Le rock aux tripes, l’écrit au corps et la poésie en mouvement, la formation développe une recherche particulière autour de la pratique et l’expérimentation de l’expression créatrice. Un coup de pied bien placé aux prescripteurs de sens commun.

https://1pointpoulpe.wixsite.com / www.facebook.com/1.POULPE

 

 


 

Apéro-débats avec les artistes du festival
présenté par Anne Montaron (France Musique) et Fréquence Luz

19h00 – Parc Claude Massoure

Tarif : gratuit

Jeudi 14 , vendredi 15 et samedi 16 juillet à 19 h 00, nous vous proposons 3 émissions de radio en direct et en public présentées par Anne Montaron (France Musique) et Fréquence Luz, la radio associative du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves :


• Interviews et échanges avec des artistes invités au festival autour de la thématique : « Égalité femme-homme dans la musique en 2022 »
• Discussions retransmises en direct sur Fréquence Luz : (99.6 Pays Toy, 103.4 Lourdes, 104.2 Argelès, 104.9 Cauterets ou www.frequenceluz.com)

 

 

 


 

Liquid Trio

21h00 - Chapiteau

Tarifs : 15€ / 12€* / Forfait soirée avec Ausgang : 20€

© Droits Réservés

Albert Cirera (Espagne) : saxophone
Agustí Fernández (Espagne) : piano
Ramon Pratz (Espagne) : batterie

Ce trio est certainement le groupe emblématique de la scène catalane, du fait en premier lieu de la présence de son chef de file, l'éminent Agusti Fernandez que nous avons eu plusieurs fois l'occasion d'accueillir à Luz, mais aussi de ses deux jeunes compères qui commencent à être très repérés dans le monde du jazz et de la musique improvisée en Europe. Les trois musiciens partagent depuis maintenant quelques années une pratique musicale et une esthétique qui repose sur le développement de l’improvisation telle qu’elle est comprise aujourd’hui, c’est-à-dire comme un lointain descendant du free jazz et l’héritier direct de l’impro libre contemporaine. Les rythmes raffinés et arrondis produits par le trio sont un excellent exemple de tout ce qui est meilleur dans le jazz européen aujourd’hui. Une manière de clore cette thématique de la plus belle des façons.

https://sluchaj.bandcamp.com/album/the-liquid-trio-plays-bernoulli

 

 


 

Petit Bureau

22h00 - Parc Claude Massoure

Tarif : gratuit

© Droits Réservés

Laetitia Dutech : batterie, voix
Stéphanie Marchesi : basse, clavier, voix

Post-punk bichromatique aux harmonies multicolores, Petit Bureau est un duo au penchant expérimental de musiciennes toulousaines. Basse, batterie et chants s’accordent dans des arrangements minimalistes, où se greffent parfois un clavier et quelques samples. L’esprit est clairement Do It Yourself, de l’imagerie jusqu’au label (album Res sur Dushtu Records). Dans leur petit bureau  (meuble auditif en punk plaqué pop) aux fenêtres grandes ouvertes, Stéphanie et Lætitia inventent des morceaux entre ping et pong, entre art et punk, modérés et frais, qui donnent envie de chanter à tue-tête en faisant des bonds partout.

https://dushturcd.bandcamp.com/album/reswww.facebook.com/petitbureautoulouse

 

 


 

Ausgang (Casey)

23h30 - Chapiteau

Tarifs : 10€ / 8€* / Forfait soirée avec Liquid Trio : 20€

© Tcho Antidote

Casey : voix
Manu Lechat  : électronique
Alex Verbiese  : guitare
Sonny Troupé : batterie

Jamais à court de collaborations, qu’elles soient musicales (Zone libre...) ou théâtrales (le spectacle « Viril » avec Virginie Despentes et Béatrice Dalle), la MC légendaire Casey revient à ses premiers amours de rap et de rock, tintés d’électro avec une équipe musicale de choc. Le combo Ausgang déchire tout dans un concentré de rage aussi puissant qu’enthousiasmant. Casey dézingue le colonialisme et le racisme mal digérés des institutions françaises, les inégalités qu’entretient le capitalisme pour tenir à sa merci une main-d’œuvre docile. Loin d’être apaisée par l’égoïsme de nos sociétés dites modernes, Casey bondit à la gorge de ceux qui la répugnent. Sur des riffs dévastateurs, la bête est lâchée ! Préparez-vous pour une performance-détonateur qui met le feu aux foules.

https://a-parte.fr/artist/ausgang/ / www.facebook.com/Ausgang.projet

 

 

<< Allez au vendredi 15 juillet 22

 

 

 

Nuits

2 représentations à 09h00 et 11h00 - Maison de la Vallée

Tarif 09h00 : 8€ / 6€* - Tarif 11h00 : 8€ / 6€

© Hervé Le Gall

Emilie Škrijelj : accordéon, électronique
Stéphane Clor : violoncelle
Armand Lesecq : électronique
Tom Malmendier : batterie

Originaire de l'Est, entre Alsace et Lorraine, les musiciens de Nuits jouent une musique qui défie notre écoute. Leurs improvisations mêlent sons acoustiques et électroacoustiques, ces derniers répondant aux premiers notamment par des techniques d’échantillonnage et d’altérations, nous emportant vers des ambiances climatiques délicates et des rivages musicaux sans communes mesures. La forte identité de leur musique, tirée autant de la musique contemporaine que de l’improvisation libre idiomatique et non idiomatique, est travaillée sur l’instant par une recherche sonore aux limites vaporeuses et sans cesse repoussées pour accoucher d’une musique aux textures fines et incisives.

www.emilieskrijelj.com / www.tomalmendier.com/nuits / cargocollective.com/stephcl/n-u-i-t-seuxsaem.bandcamp.com

Concert avec le soutien de l'ONDA, Office National de Diffusion Artistique

 

 

 

 


 

Fanfare Olaïtan

Jeudi 14 juillet - 12h00 - Restaurant La Terrasse

Tarif : gratuit

© Droits Réservés

Cyprien Assinou (Bénin) : percussions
Jules Gnanmassou(Bénin) : percussions
Calliste Houannou (Bénin): trompette
Christophe Takpa (Bénin): trombone
Elie Togbenon (Bénin): trompette
Edmond Tossou (Bénin) : tuba
Simon Yambode (Bénin) : percussions

Formé par des anciens membres du célèbre orchestre Béninois Gangbé Brass Band, la fanfare Olaïtan (qui se traduit par "la source ne tarit jamais") est un ensemble de 7 musiciens hors-normes, unis pour valoriser la culture du Vaudou, dont le Bénin est l’un des berceaux. Leur répertoire mélange musique traditionnelle, afrojazz et afrobeat. Cuivres en fusion et tambours traditionnels prompts aux délires sambistes s’entremêlent pour ne faire plus qu’un, et nous transporter à travers rythmes, chants et danses traditionnels. On n’écoute pas la fanfare Olaïtan, on la suit, on la vit et on la partage.

www.znproduction.fr/fr/artistes/olaitan

 


 

JAZZ EN MARCHE, JAZZ EN ITINERANCE

12h30 - Hameau d’Ayrues - Village de Gèdre

© Pierre Meyer

 

Les concerts du duo Núria Andorrà &Christiane Bopp et de Vasco Trilla (voir ci-dessous) se déroulent au village de Gèdre, à 20 minutes en voiture de Luz-Saint-Sauveur (merci de privilégier le co-voiturage).

Nous vous donnons rendez-vous dès 12h30 au hameau d’Ayrues (Gèdre) pour un pique-nique bucolique. Un fléchage vous guidera pour nous retrouver à partir de l’usine de Pragnères.

Nous sommes accueillis à la Ferme des Petits Prés (Laure Stocker et Mathieu Bruguera, éleveurs et maraîchers en bio) et à l’Atelier Céramique (Roxane Lasserre). Sur place, nous vous proposerons à la vente une assiette avec grillades de mouton du Pays Toy Bio et son accompagnement. Vous avez aussi la possibilité d'amener votre propre pique-nique.

La descente entre le hameau d'Ayrues et la patinoire de Gèdre, pour aller d’un concert à l’autre, pourra se faire à pied. Prévoir des chaussures adaptées.

 

"Jazz en Marche, Jazz en itinérance" est un projet soutenu par la DRAC OCCITANIE.

 


 

Núria Andorrà & Christiane Bopp

14h30 - Hameau d’Ayrues - Village de Gèdre

Tarifs : 8€ / 6€* / Forfait après-midi avec Vasco Trilla : 12€

© Droits Réservés

Núria Andorrà (Barcelone, Espagne) : percussions
Christiane Bopp : trombone

Nous sommes ravis de profiter de la présence de Nuria sur notre territoire pour reformer le duo avec la tromboniste Christiane Bopp. Cette jeune tromboniste est bien repérée autant dans le monde du jazz contemporain français (projets avec Marc Ducret, Joelle Léandre , Sylvain Kassap entre autres) que dans le monde de la musique improvisée. Elles se sont rencontrés au prestigieux festival « ad libitum » en Pologne en 2018. Il est important pour nous en invitant la scène improvisée barcelonaise, de croiser avec des musicien(ne)s Français.

www.christianebopp.fr / nuriaandorra.com

Concert avec le soutien de l'ONDA, Office National de Diffusion Artistique

 

 

 

 


 

Vasco Trilla

16h30 - Patinoire - Village de Gèdre

Tarifs : 8€ / 6€* / Forfait après-midi avec Núria Andorrà & Christiane Bopp : 12€

© Droits Réservés

Vasco Trilla (Portugal) : batterie, percussions

Originaire du Portugal, Vasco a posé ses valises depuis de nombreuses années à Barcelone. Là il multiplie les collaborations et les expériences dans des musiques les plus diverses, allant du rock noïse jusqu'à la musique improvisée, en passant même par la rumba, mais la formule qui met le plus en évidence son talent et sa singularité est certainement le solo. Vasco est un batteur minimaliste. Il multiplie les trouvailles sonores. Chaque son est choisi avec précision et exploré jusqu'à l’extrême. Un vrai alchimiste de la batterie !

vascotrilla.com / 577records.bandcamp.com/album/acoustic-masks

Concert avec le soutien de l'ONDA, Office National de Diffusion Artistique

 

 

 

 


 

L’Oiseau Ravage

16h00 – Forum

Tarif : 6€

© Studio H

Charlène Moura : saxophone, voix, objets
Marek Kastelnik : piano

À la croisée des jazzs, dans un duo intimiste (piano, saxophone alto et voix), Charlène Moura et Marek Kastelnik, déjà complices dans le groupe Anticyclone, proposent une musique sensible avec un spectacle attachant pour tous les publics (petits et grands). Ils nous embarquent dans leur univers musical haut en couleurs. Tour à tour mélancoliques puis saisissantes, leurs mélodies dessinent des tableaux qui éveillent tous les sens, nous envoient voler très haut. L’Oiseau Ravage est un jazz déplumé aux murmurations impressionnistes . L’oiseau ravage étourdit et libère. Bête à plumes, il s’élève dans les vents contraires, se joue du souffle et du vertige. Il plane, il sent, il graille, il chute. Le silence, le cri. L’oiseau Ravage surprend parce qu’il est surpris.

www.facebook.com/loiseauravage / loiseauravage.bandcamp.com/album/or-2

 


 

Fanfare Olaïtan

18h00 – Bar de l’Europe

Tarif : gratuit

© Droits Réservés

Cyprien Assinou (Bénin): percussions
Jules Gnanmassou(Bénin) : percussions
Calliste Houannou (Bénin): trompette
Christophe Takpa (Bénin): trombone
Elie Togbenon (Bénin): trompette
Edmond Tossou (Bénin) : tuba
Simon Yambode (Bénin) : percussions

Formé par des anciens membres du célèbre orchestre Béninois Gangbé Brass Band, la fanfare Olaïtan (qui se traduit par "la source ne tarit jamais") est un ensemble de 7 musiciens hors-normes, unis pour valoriser la culture du Vaudou, dont le Bénin est l’un des berceaux. Leur répertoire mélange musique traditionnelle, afrojazz et afrobeat. Cuivres en fusion et tambours traditionnels prompts aux délires sambistes s’entremêlent pour ne faire plus qu’un, et nous transporter à travers rythmes, chants et danses traditionnels. On n’écoute pas la fanfare Olaïtan, on la suit, on la vit et on la partage.

www.znproduction.fr/fr/artistes/olaitan

 


 

Apéro-débats avec les artistes du festival
présenté par Anne Montaron (France Musique) et Fréquence Luz

19h00 – Parc Claude Massoure

Tarif : gratuit

Jeudi 14 , vendredi 15 et samedi 16 juillet à 19 h 00, nous vous proposons 3 émissions de radio en direct et en public présentées par Anne Montaron (France Musique) et Fréquence Luz, la radio associative du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves :


• Interviews et échanges avec des artistes invités au festival autour de la thématique : « Égalité femme-homme dans la musique en 2022 »
• Discussions retransmises en direct sur Fréquence Luz : (99.6 Pays Toy, 103.4 Lourdes, 104.2 Argelès, 104.9 Cauterets ou www.frequenceluz.com)

 

 


 

The Archetypal Syndicate

21h00 - Chapiteau

Tarifs : 15€ / 12€* / Forfait soirée avec Tust et Nout : 25€

© Droits Réservés

Sven Clerx : percussions, gongs, cloches, tam, grelots
Karsten Hochapfel : violoncelle, guitare portugaise, guitare électrique, effets
Paul Wacrenier : kalimba, mbira, likembe, guembri, percussions, effets

Musique de transe, voilà un qualificatif qui  pourrait très bien définir ce trio d’allumés. Une fois la mèche allumée impossible de vous sortir de la tenaille de ces musiciens qui une fois lancés vous emportent loin dans des volutes de fumées dont l’essence même provient de la propre énergie de votre corps en ébullition. Minimalisme, répétition et polyrythmie constituent l’assise d’une musique psychédélique et ouverte sur le monde, dont l’instrumentarium pousse à l’imagination fertile. Cousins du Natural Information Society de Joshua Abrams, et plus lointain des australiens de The Necks, ces shamans entraîneront parfaitement tout le monde sous un chapiteau en fusion.

www.paulwacrenier.com/thearchetypalsyndicate / thearchetypalsyndicate.bandcamp.com / www.facebook.com/thearchetypalsyndicate

 


 

Tust (Cocanha + Sec) - Création Jazz à Luz 2022

Jeudi 14 juillet - 23h00 - Chapiteau

Tarifs : 10€ / 8€* / Forfait soirée avec The Archetypal Syndicate et Nout : 25€

© Salvanhac

Caroline Dufau : chant, percussions, basse
Lila Fraysse : chant, percussions
Jules Ribis : chant, basse
Xavier Tabard : chant, batterie

La rencontre dans le domaine musical est pour nous essentielle car elle génère toujours la créativité et l'innovation ; celle de ces deux duos paraissait au départ improbable. Le duo Cocanha s'est fait un nom à part dans le monde de la polyphonie occitane en apportant par des percussions amplifiées une pulsation des plus actuelles. Le duo Sec a lui aussi une place singulière dans le monde alternatif avec leur rock sans fioriture. La rencontre de ces deux univers n'est en fait pas si étonnante, tant le monde de la musique traditionnelle et celui du rock underground est aujourd'hui très proche et fusionnelle avec la nouvelle génération de musiciens. Ce nouveau quartet en est le plus bel exemple. Nous accompagnons avec une excitation certaine ce projet avec une résidence à Luz en amont du concert.

https://tust.top


Résidence de création soutenue par la DRAC OCCITANIE.

 


 

Nout

01h00 - Club Maison de la Vallée

Tarifs : 6€ / Forfait soirée avec The Archetypal Syndicate et Tust : 25€

© Sylvain Gripoix

Delphine Joussein : flûte traversière, électronique
Blanche Lafuente : batterie
Rafaelle Rinaudo : harpe électrique

Flûte, harpe, batterie : un mélange rare que le trio met sens dessus dessous à grands coups de pédales d’effets, d’électricité ou d’électronique. Chaînon manquant entre Sun Ra et Nirvana, Nout s'autorise tous les possibles, imagine ses morceaux comme de véritables scénarios à rebondissements : on se croit dans Alien et on se retrouve dans Indiana Jones ; on débute les yeux fermés sur des sièges rouges et on termine en pogo sur le dancefloor. Aux confins du jazz, de la noïse, de l'électro ou de la musique classique,  les trois musiciennes arrivent avec l'envie de pousser l'expérience jusqu'à l'embrasement de la salle des voûtes. Préparez-vous à partager un moment intense et à vous laisser surprendre par l'énergie et l'envie de liberté de ces trois musiciennes là.

jazzmigration.com/laureat/nout / www.gigantonium.com/nout


Concert proposé dans le cadre de Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de musicien.ne.s émergent.e.s de jazz et musiques improvisées porté par AJC, avec le soutien du Ministère de la Culture, la Fondation BNP Paribas, la SACEM, l’ADAMI, la SPEDIDAM, le CNM, la SCPP, la SPPF, et l’Institut Français.

 

 

Allez au vendredi 15 juillet 22 >>

<< Allez au mercredi 13 juillet 22

Tubi Nebulosi (Giulio Tosti rencontre No Noise No Réduction)

11h00 - Église des Templiers

Tarifs : 10€ / 8€* (pas de billetterie sur place le jour même)

© Corretta et Franck Alix

Giulio Tosti (Italie) : orgue
Marc Démereau : saxophone baryton
Marc Maffiolo : saxophone basse
Florian Nastorg : saxophone basse

En septembre 2021, le Festival Toulouse les Orgues invite l'organiste italien Giulio Tosti à venir jouer  son projet solo Nebula. En amont, il obtient de disposer de l'Eglise du Gesu` durant une semaine, pour se familiariser avec son orgue, et l'acoustique du lieu, mais aussi pour organiser des rencontres impromptues avec des musiciens improvisateurs de la région toulousaine. Ainsi, le trio de saxophones graves toulousain No Noise No Réduction, (avec des musiciens familiers de Jazz à Luz) est convié à mêler ses riches timbres à ceux, infinis et profonds, de Giulio. La rencontre est immédiate, évidente, puissante et vertigineuse. Nous sommes ravis de permettre un prolongement à  cette aventure fructueuse et donner vie officiellement à cette rencontre à l'église des Templiers.

www.freddymorezon.org/projets/no-noise-no-reduction

 


 

Dafra

12h00 - Bar Le Mouton Noir

Tarif : gratuit

© Droits Réservés

Valentin Lepagnez : guitare, batterie, harmonica, voix

Valentin surnommé Dafra, rider et voyageur dans l’âme, installé dans les Hautes-Pyrénées, est avant tout auteur, compositeur et interprète. Multi-instrumentiste, il se produit en One man Band et distille une musique authentique au groove méchamment accrocheur. Habité par une insatiable curiosité de découvrir les origines du rock, sa musique pioche dans le blues, la folk, la soul, le reggae, qu’il mixe pour en ressortir un cocktail roots à souhait mais aux paroles contemporaines. Ses textes sont en français ou en anglais, portés par une voix puissante et éraillée.

www.dafra-music.live

 


 

Krči  & Lê Quan Ninh

14h00 et 16h00 - Maison de la Vallée

Tarif 14h00 : 10€ / 8€* / Tarif 16h00 : 10€ / 8€* / Forfait après-midi avec Stéphane Clor : 12€

© Droits Réservés

Emilie Škrijelj : accordéon
Loris Binot : piano préparé
Lê Quan Ninh : percussions

Quand trois musiciens de générations différentes se rencontrent pour jouer une musique improvisée minimaliste et fantasque alors on écoute attentivement pour bien capter tous les sons qui sortent de leurs instruments. Percussions, accordéon, piano préparé s’accordent et se désaccordent dans un élan de musicalité de haut vol. Tonalité ou atonalité, martèlement ou frottement, Emilie Škrijelj, Le Quan Ninh et Loris Binot, respectivement, nous abreuvent de matériel qui les emmènent à définir leur propre langage commun. Empruntant autant à la musique contemporaine qu’à l’improvisation libre européenne, peu de traces de Jazz américain ici. Nous assisterons à une belle expérience sonore, à ne pas manquer.

www.azeotropes.org/krci / www.lequanninh.net

Concert avec le soutien de l'ONDA, Office National de Diffusion Artistique

 

 

 

 


 

Stéphane Clor

14h00 et 16h00 - Salle de la Mairie d'Esquièze-Sère

Tarif 14h00 : 8€ / 6€* / Tarif 16h00 : 8€ / 6€* / Forfait après-midi avec Krči & Lê Quan Ninh : 12€

© Gregory Dargent

Stéphane Clor : violoncelle

L’exercice du solo se prête magnifiquement à l’agilité et la beauté des sons tirés d’un violoncelle. Et quand c’est un musicien défricheur qui le joue alors nous nous retrouvons embarqués dans un monde sous influences multiples et à l’imagination fertile. Puisant ses sons des lieux dans lesquels il joue autant que des cordes préparées et des techniques qu’il utilise, Stéphane Clor nous permet d’assister à une expérience unique d’extension de lui-même dans un numéro d’équilibriste passionnant. Nous voilà donc entraînés vers des paysages sonores élaborés sur le moment qui nous font entrer dans des dimensions à la fois inconnues mais aussi familières.

http://stephaneclor.net

Concert avec le soutien de l'ONDA, Office National de Diffusion Artistique

 

 

 

 


 

L’Oiseau Ravage

14h30 – Forum

Tarif : 6€

© Studio H

Charlène Moura : saxophone, voix, objets
Marek Kastelnik : piano

À la croisée des jazzs, dans un duo intimiste (piano, saxophone alto et voix), Charlène Moura et Marek Kastelnik, déjà complices dans le groupe Anticyclone, proposent une musique sensible avec un spectacle attachant pour tous les publics (petits et grands). Ils nous embarquent dans leur univers musical haut en couleurs. Tour à tour mélancoliques puis saisissantes, leurs mélodies dessinent des tableaux qui éveillent tous les sens, nous envoient voler très haut. L’Oiseau Ravage est un jazz déplumé aux murmurations impressionnistes . L’oiseau ravage étourdit et libère. Bête à plumes, il s’élève dans les vents contraires, se joue du souffle et du vertige. Il plane, il sent, il graille, il chute. Le silence, le cri. L’oiseau Ravage surprend parce qu’il est surpris.

www.facebook.com/loiseauravage / loiseauravage.bandcamp.com/album/or-2


« Jazz en marche Jeunesse »
Ce concert s’inscrit dans la continuité des actions culturelles jeunesses de saison de l’association Jazz Pyr’. La musicienne Charlène Moura est artiste associée de Jazz Pyr’ en 2022 et conduit des ateliers de créations artistiques avec les Accueils de Loisirs et les Espaces Jeunes du territoire de la Communauté de Communes Pyrénées Vallées des Gaves.


 

Pat y Picos

18h00 - Bar Le Terminus

Tarif : gratuit

© Droit Réservés

Patricia Leroux : chant
Roger Cazenave : percussions
Bernard Malaplate : accordéon, guitare
Guy Letellier : guitare

Victor Hugo écrivait « la mélancolie c’est le bonheur d’être triste ». Comment ne pas penser à ces mots avec ce projet en hommage à l’icône de la chanson mexicaine Chavela Vargas. Le groupe d’Argelès-Gazost, Pat y Picos a su redonner vie et habiter avec émotion les thèmes chers à Chavela : amours et passions impossibles, drame de la différence, douleurs, solitude... La sobriété d’interprétation musicale donne corps à la poésie et à cette douce mélancolie qui coule sans que l’on ne puisse interrompre le chant de l’histoire. Pat et ses musiciens font œuvre de transmission, un passage de témoin précieux.

www.facebook.com/patypicos.latino

 


 

Apéro-débats avec les artistes du festival
présenté par Anne Montaron (France Musique) et Fréquence Luz

19h00 – Parc Claude Massoure

Tarif : gratuit

Jeudi 14 , vendredi 15 et samedi 16 juillet à 19 h 00, nous vous proposons 3 émissions de radio en direct et en public présentées par Anne Montaron (France Musique) et Fréquence Luz, la radio associative du Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves :


• Interviews et échanges avec des artistes invités au festival autour de la thématique : « Égalité femme-homme dans la musique en 2022 »
• Discussions retransmises en direct sur Fréquence Luz : (99.6 Pays Toy, 103.4 Lourdes, 104.2 Argelès, 104.9 Cauterets ou www.frequenceluz.com)

 

 

 


 

Iva Bittovà & Antonin Fajt

21h00 - Chapiteau

Tarifs : 15€ / 12€* / Forfait soirée avec Portron Portron Lopez : 20€

© Droit Réservés

Iva Bittová (République Tchèque) : violon, voix
Antonin Fajt (République Tchèque) : claviers, électronique

Iva Bittova est une artiste incontournable que nous connaissons bien à Luz pour sa faculté hors du commun à nous surprendre à chaque rendez-vous. Depuis 30 ans cette actrice, violoniste et chanteuse redéfinit les contours de sa musique et de notre écoute. Aux influences multiples touchant tous les publics, rock, jazz, improvisation, folk, répertoire classique, elle brasse toutes les cultures dans des performances toujours inédites. Pour cette édition du festival elle nous vient en duo avec son fils Antonin Fajt, pianiste, acousticien et électronicien improvisateur qui lui aussi aime aller là où on ne l’attend pas. Nous vivrons donc sous le chapiteau un concert qui, sans détour, nous permettra de voyager vers des contrées énigmatiques.

www.bittova.com / soundcloud.com/antonin-music

 


 

Sec

22h30 - Parc Claude Massoure

Tarif : gratuit

© Ben Bello

Jules Ribis : basse, chant
Xavier Tabard : batterie, chant

SEC ne fait pas de jazz, sec ne fait pas de pop, sec ne paie pas toujours les transports en commun, sec n'accepte pas l'inacceptable, sec ne joue pas des airs de guitare sympa, sec n'est pas artiste-auteur-compositeur-interprète, sec ne tourne pas dans les virages, sec n'est pas télévisé, sec n'est pas végétarien, sec n'a pas envie de voter, sec ne s'intéresse pas au cours de la bourse, sec ne croit pas en la réforme, sec n'a pas la foi, sec ne touche pas de revenus publicitaires, sec ne met pas d'eau dans son vin, sec ne joue presque pas dans les smac, sec n'achète pas de mp3, sec ne vend pas de mp3, sec est de Colomiers, sec est sympa, sec joue toujours son rock noise progressif en duel au milieu du public.

seclerock.com

 


 

Porton Portron Lopez

00h00 - Chapiteau

Tarifs : 10€ / 8€* / Forfait soirée avec Iva Bittová & Antonin Fajt : 20€

© George Achov

Olivier Kelchtermans : batterie
Valentin Portron : guitare
Marceau Portron : guitare

Ah, les frères Portron ! Ils croisent le fer de leurs guitares électriques et autres banjo ou cigar box depuis leurs plus jeunes âges, c’est dire leur complicité. Dans leur trio de rock « beefheartien », ils sont rejoints par l’infatigable tapageur Olivier Kelchtermans (que l’on retrouve aussi au sax dans le groupe Aquaserge). Leur rock est instrumental, il est libre, très libre. À leur écoute, on assiste à la déclinaison d'un même esprit tordu doublé d'un son explosif et drolatique. Dans une énergie exubérante, ils donnent à entendre des compositions qui font appel à l’afrobeat, au blues, au zouk, à la pop hawaienne, au folk, au rock garage, à la musique répétitive et au bruitisme… Ouvrez vos oreilles, oubliez votre corps et laissez vous surprendre par cette liberté héritée du meilleur rock garage psychédélique. Advienne que pourra.

https://portronportronlopez.bandcamp.com

 

Allez au samedi 16 juillet 22 >>

<< Allez au jeudi 14 juillet 22

Tôle Story, répertoire d’un chaos (Compagnie d’Elles)

17h00 – En déambulation départ de l’Hôtel Les Templiers

Tarif : gratuit

© Thérèse Ribeiro

Sarah Mathon : comédienne narratrice de haut vol
Karita Tikka : aérienne rase-mottes
Sophia Antoine : échassière bouineuse

Tôle Story, c’est l’histoire mémorable et mythique du spectacle le plus démesuré du cirque contemporain : « Métal Clown ». Avec ses 120 artistes au plateau, ses 3000 spectateurs, son convoi de 1,5 km, « Métal Clown » a tout d'une légende ! Et quoi de plus jouissif pour les 3 artistes de la Compagnie d’Elles que de jouer sur les formats, en faisant entrer le plus gros spectacle du cirque contemporain, dans un format réduit ? Les rues de Luz-Saint-Sauveur n'ont plus qu'à trembler, la bourrasque va souffler, la tôle va siffler, la tronçonneuse va brailler, le chaos va débarquer, Tôle Story va se raconter, histoire et la fiction mêlées !

https://compagnie-d-elles.fr/tole-story


Spectacle en partenariat avec la Maison du Parc National et de la Vallée de Luz-Saint-Sauveur dans le cadre des rendez-vous «Les Mercredis Artistiques».

 

 


 

¡Ay, Chavela!

18h30 - Village de vacances Cévéo / Inauguration du festival

Tarif : gratuit

© Droits Réservés

Isabel Rivera (Barcelone, Espagne) : danse
Maël Goldwaser : guitare
Cristián Saucedo (Barcelone, Espagne) : chant

Quel hommage, que ce ¡Ay, Chavela!, rendu à l'immense chanteuse d'Amérique centrale disparue, il y a tout juste 10 ans, quelques jours seulement après avoir chanté une dernière fois lors d'un concert à Madrid. On retrouve ici tout l'univers de Chavela Vargas où apparaissent, la force de l'amour, la rage, la trahison ou l'abîme de la solitude. C'est au travers d'un équilibre subtil entre voix, guitare et silence que nous guident les deux artistes. Portés par la force de l'évocation, le chant de Cristian Saucedo, intense et profond, nous transperce l'âme tandis que le jeu de Mael Goldwasser à la fois précis et tendu produit une musique tendre capable de nous apaiser. Un hommage brillant et réussi pour une inauguration, sans aucun doute, d'une grande intensité.

www.mael-goldwaser.com/projet/ay-chavela


Concert en partenariat avec le village vacances Cévéo de Luz-Saint-Sauveur et la CMCAS Béarn Bigorre.

 


 

Núria Andorrà, Jordina Millà & Sònia Sánchez

21h30 - Chapiteau

Tarifs : 15€ / 12€* / Forfait soirée avec Akpé Jô Mimi : 20€

© Joan Cortès Tomajazz

Núria Andorrà (Barcelone, Espagne) : percussions
Jordina Millà (Barcelone, Espagne) : piano
Sónia Sánchez (Barcelone, Espagne) : danse

Premier volet de notre focus sur la scène improvisée barcelonaise. Jordina Milla, longtemps soliste de musique de chambre ; Nuria Andorra issue d'une formation classique et contemporaine  et Sonia Sanchez partagée entre la danse flamenco et le buto ont toutes les trois le goût commun de l'expérimentation, de la pluridisciplinarité et surtout un goût très prononcé pour l'improvisation. Pour chacune d'elles, la rencontre avec Agusti Fernandez a été déterminante dans l'orientation choisie et les a amenée à devenir très rapidement trois grandes figures catalanes de l'improvisation libre. Il n'y a rien d'écrit : une feuille blanche, un plateau nu, juste de l'intuition, de l'écoute et tant de choses à dire.

www.jordinamilla.com / nuriaandorra.com

 

Concert avec le soutien de l'ONDA, Office National de Diffusion Artistique

 

 

 

 


 

Akpé Jô Mimi

23h30 - Chapiteau

Tarifs : 10€ / 8€* / Forfait soirée avec trio Andorrà, Millà, Sánchez : 20€

© Clicographe

Cyprien Assinou (Bénin): percussions
Patrick Charbonnier : trombone
Lionel Garcin : saxophone
Jules Gnanmassou(Bénin) : percussions
Calliste Houannou (Bénin) : trompette
Lionel Marchetti : diffusion sonore, composition de musique concrète
Etienne Roche : contrebasse
Damien Sabatier : saxophone
Christophe Takpa (Bénin): trombone
Elie Togbenon (Bénin): trompette
Edmond Tossou (Bénin) : tuba
Sylvain Vast : saxophone
Simon Yambode (Bénin) : percussions

Akpé Jô Mimi, c'est la rencontre entre deux familles de musiciens à la fois si lointaines et si proches. D'un coté la fanfare béninoise Olaïtan et de l'autre une bande d’improvisateurs emmenés par le musicien éclectique et inventif Patrick Charbonnier. Tous se sont rodés dans la rue, tous ont la même envie d'abolir les frontières et de se rassembler pour inventer ensemble une musique à partager. Akpé Jô Mimi, c'est comme un big band, c'est rythmé, il y a des mélodies, des solos, il y a du mouvement, des envolées, de la générosité, c'est aussi des chants, des ambiances sonores captés en Afrique et diffusés par en direct par Lionel Marchetti. Akpé Jô Mimi,  ''le rassemblement du souffle'' en langue Fon, une rencontre aussi surprenante qu'enflammée inspirée d'une Afrique fantasmagorique.

pepete-lumiere.com/akpe-jo-mimi / www.facebook.com/akpejomimi

 

Allez au jeudi 14 juillet 22 >>